Home / Culture / AGNÈS RIFFAUT : « JE COMPTE CRÉER UN FESTIVAL EN GUINÉE »

AGNÈS RIFFAUT : « JE COMPTE CRÉER UN FESTIVAL EN GUINÉE »

Interview– Notre  Rédaction a rencontré Agnès Riffaut, opératrice culturelle européenne en séjour à Conakry. Voici l’intégralité de notre courte entrevue.

Comment allez-vous Agnès?

Je me porte super bien à Conakry

Veuillez vous présenter à nos lecteurs

Je suis Agnès Riffaut, Présidente du Festival Plein Sud en Charente-Maritime, festival des cultures, opératrice culturelle d’Afrique depuis 28 ans. Ensuite, Manager de l’artiste Seyni & Yéliba depuis 2 ans et je suis amoureuse de l’Afrique.

Alors, parlez-nous de votre festival qui réunit de grands acteurs culturels

 »Plein Sud en Charente-Maritime est un festival créé le premier dans notre grande région du sud-ouest à mettre la culture africaine en exergue. Nous sommes une référence en la matière.

Quel est l’objet de votre séjour à Conakry ?

Notre venue en Guinée a pour seul but de faire connaître et reconnaître Seyni chez lui par ses compatriotes, que ce soit par le biais des concerts ou par l’aide des médias que j’ai un bon moment contacté depuis la France.

Votre regard sur le showbiz guinéen?

Mon impression sur le showbiz guinéen….joker !!! Grand manque de professionnalisme et de formation pour beaucoup….

Connaissant alors cette triste réalité, avez-vous un projet visant la redynamisation de la culture en Guinée?

Oui! Je compte y revenir avec Seyni et j’espère pouvoir apporter mon expérience pour créer un grand festival reggae, ce qui n’existe pas actuellement en Guinée.

Merci Agnès Riffaut pour cet entretien !

Je vous en prie. C’est moi qui vous remercie.

Propos recueillis par Syta

ww.afroguinee.com

A propos Fode Sita Camara

Journaliste reporter. Rédacteur en chef à ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Les forces s’unissent pour rebooster les Ballets Africains de Guinée…

Après la tempête, les Ballets Africains de la République de Guinée veulent renaitre de ses …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *