Home / Culture / Guinée : Ahmed Tidjani Cissé appelle à la revalorisation du secteur culturel

Guinée : Ahmed Tidjani Cissé appelle à la revalorisation du secteur culturel

« La culture guinéenne a besoin de moyens pour que la Guinée puisse briller de nouveau et se replacer au zénith des civilisations universelles musicales, artistiques et littéraires », tel est le cri de cœur du ministre Ahmed Tidjani Cissé à la cérémonie de passation de service entre Issa Condé et Amirou Conté à la tête du secrétariat général du ministère de la culture. Au cours de cette même cérémonie qui s’est tenue le 14 mai dernier au musée national, le ministre de la culture et du patrimoine historique est revenu sur les raisons du manque de soutiens de son ministère à l’égard des différentes manifestations culturelles.

A la tête du ministère de la culture et du patrimoine historique depuis le 4 janvier 2011, le ministre Ahmed Tidjani Cissé ne renonce toujours pas à son combat d’attirer l’attention de tous autour de la culture qui selon lui est un véritable secteur de richesses. Après avoir lancé plusieurs appels qui restent toujours sans réponse de la part des autorités et des investisseurs, il est encore revenu ce 14 mai pour revendiquer la place de son département dans le processus de développement du pays.

Passation service Issa Condé et Amirou ContéPour son discours de circonstance, Ahmed Tidjani Cissé a préféré s’entendre sur les difficultés qui assaillent son département l’empêchant ainsi d’aller au bout de sa mission. Poursuivant, il indique que le budget alloué au ministère de la culture reste insignifiant face aux nombreuses taches qui l’incombent sur le terrain. « De 9 milliards de budget à notre arrivée, nous sommes cette année à 16 milliards y compris les salaires, ce fond est insignifiant par rapport à l’ampleur des taches qui nous incombent. Ce qui fait que nous n’avons pas toutes les recettes et tous les fonds pour la mise en œuvre effective de notre mission » a dit le ministre de la culture dans un ton dépourvu de toute fierté.

Pour donner de l’ampleur et de la vigueur à la culture, le ministre demande à ce que les uns et les autres quittent le domaine des discours pour tomber dans celui des activités de l’action. A tous les opérateurs économiques et à tous ceux qui chantent et dansent culture, il appelle également ces derniers à faire chanter et danser les hommes de culture en investissant dans ce secteur afin que l’héritage culturel de la Guinée ne meurt pas. Selon lui, tous ces facteurs réunis permettront à la Guinée de regagner sa place de choix qu’elle avait de par le passé au moment ou les recettes des Ballets Africains servaient à la paie des fonctionnaires.

Pour finir, Ahmed Tidjani Cissé a profité de l’occasion pour informer que son département aménagera bientôt dans un nouveau local à Kaloum. A peine annoncé, des observateurs se réjouissent déjà du déménagement du ministère de la culture et du patrimoine historique tout en espérant que d’autres voitures de service viendront s’ajouter à la seule existante dans ce département ministériel.

Vision Jeunes

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

La Nuit du Pödah : l’édition 2019 s’annonce en apothéose !

Les activités de la troisième édition de la Nuit du Pödah sont officiellement lancées ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *