Home / AfroPeople / Azealia Banks égratigne Pharrell Williams

Azealia Banks égratigne Pharrell Williams

On pensait Azealia Banks prête à stopper les querelles pour se concentrer pleinement sur la sortie prochaine de son premier album, « Broke With Expensive Taste ». Mais c’était mal connaître la rappeuse au caractère bien trempé. Face à l’échec de son dernier single « ATM Jam », l’artiste accuse Pharrell Williams, qui pose sa voix sur le morceau, de ne pas avoir soutenu le projet. Ambiance !

2013 aura marqué le comeback de Pharrell Williams sous le feu des projecteurs. Le leader de N.E.R.D et The Neptunes est sur toutes lèvres depuis qu’il a posé sa voix sur deux hits incontournables de l’été. Approché par Daft Punk sur « Get Lucky« , Pharrell Williams posait aussi son empreinte sur « Blurred Lines« , le tube de Robin Thicke. A eux deux, ces rouleurs compresseurs se sont écoulés à plus de 2,5 millions d’exemplaires sur le sol britannique et avoisinent les 8 millions d’unités aux Etats-Unis ! Même constat en France, où les deux singles sont tout simplement les deux plus vendus de l’année 2013.

Autant dire qu’Azealia Banks avait réussi un coup de génie en mettant le grappin sur le producteur américain pour « ATM Jam ». Après « Yung Rapunxel« , ce morceau taillé pour les soirées hip-hop de New York était chargé de préparer l’arrivée dans les bacs de « Broke With Expensive Taste », le premier album de la rappeuse attendu de longue date. Seulement, « ATM Jam » est passé totalement inaperçu, en dépit d’un clip festif et haut en couleurs. Pire, le titre a été vivement décrié par les fans de la première heure, au point de pousser Azealia Banks à annoncer le retrait pur et simple de la chanson sur le tracklisting de son opus !

Visionnez le clip « ATM Jam » de Azealia Banks feat. Pharrell Williams :

[youtube id= »dzgG62FetcA#t=12″ width= »600″ height= »350″]

Pharrell Williams en bouc émissaire

Blessée dans son égo par ce retour de boomerang, Azealia Banks s’est alors fendue d’une explication bien personnelle pour justifier l’échec de son single. Sur les réseaux sociaux, la rappeuse n’a pas hésité à rejeter la faute sur Pharrell Williams, qui n’apparaît pas dans le clip officiel. « « ATM Jam » n’a pas marché à cause du revirement de Pharrell, qui ne voulait plus être associé à mon nom après son comeback » a-t-elle avancé, lui reprochant de faire de la « musique de blanc ». Loin de s’arrêter là, l’artiste de 22 ans a ensuite parlé d’elle-même à la troisième personne (« Azealia Banks doit se battre bec et ongles pour ce qu’elle veut ») avant de remettre en cause le secteur de la musique tout entier. « Une fois que j’en aurais terminé de mon contrat avec Universal, quelqu’un ferait mieux de me donner un bureau. J’ai tellement d’idées pour l’industrie » a-t-elle suggéré. En guise de conclusion, la rappeuse a ensuite élargi le débat en publiant le message « Art ou commerce ? ». Mais à cause de ses frasques à répétition et de ces déclarations polémiques, on ne sait pas très bien si l’artiste aura un jour l’occasion de faire l’un ou l’autre…

www.chartsinfrance.net

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

BOOBA – Glaive (Clip Officiel)

Booba avait sorti il y a quelques semaines un titre intitulé « Freestyle Pirate » d’une minute où …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *