Home / Dossier / Billet : Yaguine et Fodé, martyrs d’Afrique

Billet : Yaguine et Fodé, martyrs d’Afrique

1999-2014, cela fait 15 ans depuis que Yaguine Koita et Fodé Tounkara ont trouvé la mort dans le train d’atterrissage d’un avion de la compagnie Sabena. Un voyage clandestin resté désormais tristement célèbre dans l’histoire du monde. Alors qu’ils voulaient fuir la misère en Afrique, la misère de leur pays, la Guinée.

Pour Eux, l’Occident, c’était l’Eldorado !

Cette misère est encore palpable dans leur pays, La Guinée fouetté par une extrême pauvreté tant sur le plan socio-économique que dans le secteur culturel, sportif et éducatif.

Un désespoir total interpelle encore aujourd’hui, les pays africains où l’immigration clandestine est en forte proportion où de nombreux artistes continuent à multiplier des cris de cœur et des chansons pour sensibiliser les populations sur cette réalité qui brisent le rêve de nombreux jeunes africains en quête d’une vie meilleure.

Ecoutez la chanson Yaguine et Fodé de SIA TOLNO extrait de l’album African Woman 2014

[youtube id= »P39iI3g704I » width= »600″ height= »350″]

Cette tragédie qui date du 02 Août 1999, continue toujours à chagriner les âmes et frissonner des cœurs meurtris sous le joug d’une gouvernance qui peine à instaurer les services sociaux de bases dans la plupart des pays africains. Une si triste réalité !

Alors, Il est vraiment judicieux que les autorités africaines se créent des conditions minimum surtout dans les secteurs culturels, sportifs et éducatifs pour éviter des voyages sans issu des milliers de jeunes vers les pays , « développés ».

Nous vous invitons à lire la lettre découverte le 2 août 1999 sur les corps sans vie de Yaguine Koita et Fodé Tounkara dans le train d’atterrissage de l’Airbus Sabena à Bruxelles en provenance de Conakry .

« Excellences, Messieurs les membres et responsables d’Europe

Nous avons l’honorable plaisir et la grande confiance de vous écrire cette lettre pour vous parler de l’objectif de notre voyage et la souffrance de nous. Des enfants et jeunes Afrique.

Mais tout d’abord. Nous vous présentons les salutations les plus délicieuses. Adorables et respectées dans la vie. A cet effet, sauvez notre appui et notre aide. Vous êtes pour nous, en Afrique, ceux à qui il faut demander au secours. Donc vous suppliez pour l’amour de votre beau continent.

Pour le sentiment que vous avez envers votre peuple. Votre famille et surtout l’affinité et l’amour que vous avez pour vos enfants que vous aimez pour la vie en plus, pour l’amour et la timidité de notre créateur « Dieu » le tout puissant qui vous a donné toutes les bonnes expériences. Richesse et pouvoir de bien construire et bien organiser votre continent à de devenir le plus beau et admirable parmi les autres.

Messieurs les membres et responsable d’Europe. C’est de votre solidarité et votre gentillesse que nous vous crions au secours en Afrique. Aidez-nous, nous souffrons énormément en Afrique, aidez-nous. Nous avons des problèmes et quelques manques au niveau des droits de l’enfant.

Au niveau des problèmes, nous avons : la guerre, la maladie, la nourriture etc…Quant aux droits de l’enfant. C’est en Afrique, surtout en Guinée, nous avons d’écoles mais un grand manque d’éducation et d’enseignement. Sauf dans les écoles privées ou l’on peut avoir une bonne éducation et un bon enseignement. Mais il faut une forte somme d’argent. Or, nos parents sont pauvres, et plus important c’est de nous nourrir .En plus nous n’avons pas des écoles de sport où pourrions pratiquer le football. Basket, tennis. C’est pourquoi, nous, les enfants et jeunes africains. Vous demandez de faire une grande organisation efficace pour l’Afrique pour nous permettre de progresser.

Donc, si vous voyez que nous nous sacrifions et exposons notre vie. C’est parce qu’on souffre trop en Afrique et qu’on a besoin de vous pour lutter contre la pauvreté et pour mettre fin à la guerre en Afrique .Néanmoins, nous voulons étudier et nous vous demandons de nous aider à étudier pour être comme vous en Afrique.

Enfin, nous vous supplions de nous excuser très très fort d’oser vous écrire cette lettre en tant que Vous, les grands personnages à qui nous devons beaucoup de respect. Et n’oubliez pas que c’est à vous que nous devons nous plaindre de la faiblesse de notre force en Afrique ».

www.afroguinee.com

 

 

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

ALERTE : La grosse peur de Soul Bang’s !

Ce n’est pas de la musique dont il s’agit mais de l’environnement auquel le RnB …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *