Home / Actualités / Commémoration du 11 mai : Pas de spectacle cette année sur les plages de Conakry

Commémoration du 11 mai : Pas de spectacle cette année sur les plages de Conakry

Le malheureux drame survenu le 1er janvier dernier sur la plage de Lambanyi et qui a coûté la vie à une dizaine de jeunes, est encore présent à la mémoire de tous.

 C’est pour éviter la répétition d’une telle tragédie collective surtout à la veille de la commémoration du 33ème anniversaire de la disparition du musicien jamaïcain du reggae, le légendaire Robert Nesta Marley qui aura lieu un partout ce dimanche 11 mai à travers le monde,  que le ministre en charge de la Jeunesse et de  l’Emploi jeunes, Moustapha Naïté a décidé d’aller à la rencontre des promoteurs des plages de capitale en vue de les sensibiliser et les interpeller sur la responsabilité qui sera la leur par rapport à l’organisation de cet événement  culturel mondial.

 Exprimant ainsi ses préoccupations à ces promoteurs de plage, le ministre Naïté a indiqué que l’encadrement des jeunes est un devoir et aussi une obligation sociétale qui incombe à tous.

 En ce qui concerne sa responsabilité en tant que ministre de la Jeunesse, Moustapha Naïté a rappelé qu’il a mission au sein du gouvernement, de traduire la vision du président de la République en acte concret consistant à sensibiliser, informer, former  les jeunes en les outillant de tout ce qu’il faut pour non seulement favoriser leur plein épanouissement mais aussi et surtout promouvoir leur participation effective aux efforts de développement de la Guinée.

 Même si les jeunes doivent s’épanouir sur le plan culturel, socialement ils doivent le faire avec beaucoup de retenu et responsabilité, a prévenu le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune.

 Tout en partageant les mêmes préoccupations exprimées par le ministre Moustapha Naïté, les promoteurs des plages par la voix de Mohmed Lamine Camara, se sont en engagés à ne pas organiser de spectacles cette année à Conakry à la faveur de ces festivités commémoratives marquant l’an 33 de la mort de Bob Marley, considéré par ses fans comme le pape du reggae.

 « Nous avons décidé de ne pas organiser de spectacle  cette année pour  éviter toute autre tragédie nouvelle. Nous avons pris des dispositions à cet effet pour qu’il y ait  zéro accident, zéro incident », a expliqué ce gérant de la plage de Takonko.

 Afin de faire respecter cette volonté, les autorités ont  ainsi ordonné le déploiement d’un important effectif des forces de sécurité sur toutes les plages de Conakry ce dimanche 11 mai.

GuinéeNews

 

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Djelikaba Bintou : « J’ai failli avoir des problèmes avec mon mari »

Une chose inquiète la chanteuse Djelikaba Bintou ! La star guinéenne vient de faire une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *