Home / AfroPeople / Comment Future a dominé l’année du rap américain

Comment Future a dominé l’année du rap américain


En larguant cette année pas moins de deux mixtapes solo, en plus de son magnifique album «DS2» et de son disque collaboratif avec Drake, le rappeur d’Atlanta a prouvé avec une facilité déconcertante que quantité peut parfois rimer avec qualité. Retour vers le flamboyant marathon rédempteur de Future.

Cette année n’aura pas été avare en albums passionnants, du côté du rap américain. De l’ambitieux To Pimp A Butterfly de Kendrick Lamar à la mixtape-surprise If You’re Reading This It’s too Late de Drake, en passant par les débuts fracassants des jeunes loups Vince Staples, Travi$ Scott ou Rae Sremmurd, le retour inespéré de la légende californienne Dr. Dre, ou encore les expérimentations folles du génial stakhanoviste Young Thug… Et on pourrait continuer cette liste encore longtemps.

Mais s’il fallait n’en garder qu’un pour 2015, ce serait Future. D’abord pour sa belle productivité: le rappeur d’Atlanta a sorti quatre projets en neuf mois, si l’on compte What A Time To Be Alive, son album en tandem avec Drake. Mais surtout, parce que les trois projets solo du MC adoubé par la mythique Dungeon Family (son cousin Rico Wade, producteur du collectif d’Atlanta sous la bannière Organized Noise, fut son mentor) forment, avec la mixtape Monster, une tétralogie d’une puissance folle.

Tour de piste

En fin d’année, ce crescendo miraculeux a certes été légèrement amoindri par le médiocre projet avec Drake. What A Time To Be Alive semble avoir été conçu comme un tour de piste victorieux mais vite expédié par les deux cadors: la mixtape couronne une année exceptionnelle de la part de Drake et Future, en les associant de manière artificielle le temps de 9 morceaux (sur 11 au total). Or, les amateurs de football le savent bien, quand on place deux numéros 10 au même poste, en général, ça cafouille. Ils se marchent sur les pieds. C’est l’impression que donne cette mixtape, pourtant loin d’être ridicule car (…) Lire la suite sur Slate.fr

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

People : Soul Bangs et Manamba plus forts que jamais !

Après ces dures épreuves qu’ils ont traversé avec la perte en cascade de leurs proches …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.