Home / Culture / Conakry, « Capitale Mondiale du Livre en 2017 »

Conakry, « Capitale Mondiale du Livre en 2017 »

La capitale guinéenne, Conakry vient d’être désignée « Capitale Mondiale du Livre en 2017 » par l’UNESCO, devant 50 villes candidates. La bonne nouvelle est tombée le mardi 21 Juillet dernier. Cet évenement culturel majeur qui donnera une forte visibilité à la Guinée à travers le monde, a été fortement saluée par les autorités du pays ainsi que ses structures du monde littéraire. A rappeler que la Guinée est le troisième pays africain et le premier francophone à remporter cette victoire littéraire.

Signalons que la Guinée s’est fait remarquer par la communauté internationale à travers son célèbre évènement dit : « 72 Heures » du Livre », organisé chaque année du 23 au 25 Avril par l’Harmattan Guinée. Toute chose qui confère d’ailleurs à la Guinée, d’être choisie également, « Ville Invitée du Salon du Livre de Paris » en 2016.

Pour véhiculer donc toutes ces nouvelles au peuple guinéen et les enjeux, une conférence de presse a été organisée ce mercredi 22 Juillet au Gouvernorat de Conakry, à l’issue de laquelle, ont pris part, les membres du cabinet de la Primature ; le ministre de la Culture et du Patrimoine Historique, Amirou Conté ; le Gouverneur de ladite ville, Soriba Sorel Camara ; le point focal du livre en Guinée, Sanssy Kaba de la maison Harmattan Guinée, ainsi que des écrivains du pays.

A cette occasion, le Gouverneur de la ville bénéficiaire s’est dit ému et comblé de joie que sa ville soit élue capitale mondiale du Livre parmi tant d’autres. En retour, il promet de placer au niveau des grands carrefours de la capitale guinéenne, des médiathèques, des centres de lecture, des bibliothèques et faire de telle sorte que ces populations se familiarisent avec la lecture qui selon lui, est indispensable pour toute nation.

« Quand d’autres villes se sentent fières d’être la capitale du football, de l’agriculture, des mines, moi aussi je me félicite que ma ville soit capitale mondiale du Livre », a conclu le gouverneur Soriba avant de remercier le ministre de la Culture et le Point focal du Livre, Sanssy Kaba pour leur combat.

Pour sa part, le ministre de la Culture, estime que c’est la récompense des efforts qui fait aujourd’hui que la Guinéen revienne au-devant de la scène. Pour lui, ça été aussi un sacrifice des uns et des autres pour honorer la nation avec des avantages énormes que cela pourrait donner à la Guinée.

sansy Kaba liv1

Le Directeur Général de l’Harmattan Guinée, Sanssy Kaba a d’abord félicité les autorités du pays qui selon lui, ont joué leur partition pour l’obtention de cette victoire.

« La Guinée a été retenue, parce que non seulement le dossier de candidature était de taille, mais aussi, l’UNESCO a compris que la Guinée avait soif de la lecture. Alors, c’est maintenant que le travail commence. Il faut que l’exécutif et les structures privées se complètent pour la fin des taches », a indiqué M. Kaba avant de préciser que ce titre que la Guinée vienne d’avoir n’a qu’une durée d’un an d’activités. C’est-à-dire, du 23 avril 2017 au 23 avril 2018. Alors la Guinée s’apprêtera à recevoir durant une année, des experts de la lettre à travers le monde en organisant des plateformes d’échanges, des éditions, des conférences etc…

Fodé Sita Camara, notre correspondant basé à Conakry

www.afroguinee.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

VDMG : Que faut-il savoir sur les différentes catégories ?

La liste des nominés dans les différentes catégories pour Les Victoires De La Musique Guinéenne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *