Home / Culture / Culture sans tabou : Du journalisme participatif au service de la culture guinéenne

Culture sans tabou : Du journalisme participatif au service de la culture guinéenne

C’est certainement l’autre définition du journalisme culturel guinéen à l’heure du numérique. Loin des médias traditionnels, le débat se transporte désormais sur les réseaux sociaux. A l’initiative de journalistes et animateurs culturels vivant en Guinée et à l’étranger, une nouvelle plateforme participative vient d’être mise sur pied pour la promotion de la culture guinéenne. Culture sans tabou, c’est le nom du projet et il reçoit déjà les acteurs culturels dans son groupe de discussion Facebook pour des séries d’interviews et d’investigations sur des sujets d’actualité et d’intérêt public.

Culture sans tabou : Du journalisme participatif au service de la culture guinéenne C’est certainement l’autre définition du journalisme culturel guinéen à l’heure du numérique. Loin des médias traditionnels, le débat se transporte désormais sur les réseaux sociaux. A l’initiative de journalistes et animateurs culturels vivant en Guinée et à l’étranger, une nouvelle plateforme participative vient d’être mise sur pied pour la promotion de la culture guinéenne. Culture sans tabou, c’est le nom du projet et il reçoit déjà les acteurs culturels dans son groupe de discussion Facebook pour des séries d’interviews et d’investigations sur des sujets d’actualité et d’intérêt public.Culture sans tabou est une communauté de journalistes et d’animateurs culturels guinéens sur les réseaux sociaux. Son objectif, passer par le métier de journalisme pour contribuer à la construction et à la professionnalisation d’une industrie culturelle forte et compétitive sur tous les plans. Cette plateforme donne la parole aux acteurs culturels qui en retour s’expriment sur les sujets saillants de l’actualité, donnent leur opinion sur l’évolution de la culture et font également part de leur ambition et projet pour ce secteur. A la différence des autres médias, Culture sans tabou ne produit que des interviews pour le moment en attendant l’effectivité de sa mise en place. Déjà, il existe un groupe de discussion privé, une page officielle et bientôt un groupe de discussion ouvert au grand public ‘’Culture sans tabou’’.

Lancé en décembre 2015 par Abdoulaye Dione de Dionus People, Culture sans tabou regroupe aujourd’hui un total de 26 journalistes et animateurs culturels vivant non seulement en Guinée mais également à l’étranger. Ce sont entre autres ; Ada Camara, Aime Condé, Aly Bongo Léno, Bamakan Keita, Amadou II Barry, Kadeka Camara, Ciré Baldé, David Sylla, Dianty Diallo, Dima Keita, Djenedine Kouyaté, Housseyne Kaba, Abdoul Karim Diallo, Macka Traoré, Mamadi Camara, Mamadou Saliou Barry, Moise Premier, Mouctar Telly Diallo, Myriam Sandouno, Nialen Keita, Rima Somparé, Salematou Baldé, Sékou Baron Condé et Souleymane Macky Bah qui tiennent la direction de ce projet. Au-delà de l’aspect journalistique, Culture sans tabou compte également s’investir dans l’événementiel pour mettre en pratique sa vision et ses ambitions pour la culture guinéenne.Culture sans tabou : Du journalisme participatif au service de la culture guinéenne C’est certainement l’autre définition du journalisme culturel guinéen à l’heure du numérique. Loin des médias traditionnels, le débat se transporte désormais sur les réseaux sociaux. A l’initiative de journalistes et animateurs culturels vivant en Guinée et à l’étranger, une nouvelle plateforme participative vient d’être mise sur pied pour la promotion de la culture guinéenne. Culture sans tabou, c’est le nom du projet et il reçoit déjà les acteurs culturels dans son groupe de discussion Facebook pour des séries d’interviews et d’investigations sur des sujets d’actualité et d’intérêt public.

A peine lancée, cette plateforme sert déjà de source d’informations pour les médias et journalistes de la place. Toute chose qui décrit d’ores et déjà l’importance et la place qu’aura ce projet à la longue dans le milieu culturel. En attendant que la nouvelle initiative ne prenne véritablement sa vitesse de croisière, les invités se succèdent sur la plateforme pour parler culture, création et développement artistique, histoire de mieux diagnostiquer les maux qui minent ce secteur.

Retrouvez cet article sur VisionJeunes.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

LE FESTIVAL « NOS ARTISTES D’ABORD » LANCÉ SUR UNE NOTE D’ESPOIR !

C’est parti ! En partenariat avec la radio Alpha Blondy FM de la Côte d’ivoire, les structures …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *