Découvrez la Guinée sa culture et ses coutumes

Fode Sita Camara 28 septembre 2017 0
Découvrez la Guinée sa culture et ses coutumes




La Guinée, très beau pays de l’Afrique de l’Ouest a une culture diversifiée et épanouie. Découvrez à travers cet extrait de texte, les modes de vie traditionnelle de sa population.

FAMILLE

La famille joue un rôle fondamental au sein de la société guinéenne. En zone rurale, la famille élargie vit habituellement regroupée, partageant les soins des enfants, les tâches domestiques et la cuisine. En zone urbaine, le nombre de familles nucléaires habitant des maisons individuelles est en augmentation. Les obligations familiales sont prises au sérieux. Elles peuvent être concrétisées par un don d’argent, l’hébergement ou d’autres services rendus à des parents éloignés. Le chef de famille est en général l’homme le plus âgé.

Les familles élargies partagent une structure commune où différents membres ou groupes de la famille vivent dans des pièces ou des maisons séparées. En zone rurale, il est fréquent de rencontrer de vastes bâtisses aux murs en torchis et aux toits de chaume. En ville, les maisons sont fabriquées en parpaings et abritent une ou plusieurs familles.

RENCONTRES ET MARIAGES

Les jeunes des villes sortent généralement en groupe. La famille peut influer sur le choix du conjoint. Les femmes se marient en principe avant d’avoir 20 ans et les hommes avant 25 ans. La tradition veut qu’un homme offre dix noix de kola à la famille de sa future épouse pour la demander en mariage. Le chef de famille de la fiancée casse les noix en signe d’approbation. Le fiancé offre étoffes, bijoux ou bétail à la fiancée et à sa famille. Les musulmans sont autorisés à avoir jusqu’à quatre épouses, sous réserve qu’ils puissent subvenir à leurs besoins.

ALIMENTATION

Habituellement, le repas principal consiste en un plat de riz accompagné d’une sauce à base de tomates, d’huile de palme, de beurre d’arachide ou de feuilles concassées. Cette sauce peut être servie avec des viandes, des poissons et des légumes comme le manioc, les patates douces ou les courgettes. Le mil est la céréale la plus répandue dans la région sahélienne proche du Mali. Les Malinkés mangent le too, une préparation à base de manioc ou de poudre de riz. Selon la saison, on consomme des avocats, des arachides, des mangues, des papayes, des bananes, des oranges, des ananas et parfois des pastèques. Les musulmans ne boivent pas d’alcool et ne mangent pas de porc.

LOISIRS

En Guinée, le sport le plus populaire est le football. Le basket-ball et le volley-ball ont aussi beaucoup d’adeptes. Les sports sont surtout le domaine des hommes, mais en ville, les filles les pratiquent dans le cadre scolaire. Les infrastructures se trouvent en zone urbaine, où sont organisées les compétitions. Les Guinéens aiment aussi la danse et la musique. Leurs instruments de musique traditionnels sont le kora, sorte de harpe faite de la moitié d’une grande calebasse et de cordes métalliques ou végétales; le balafon est un xylophone en bois et il existe aussi toutes sortes de tambours et autres instruments à percussion. En zone rurale, on se distrait en se retrouvant en famille, en se rendant visite et en assistant aux fêtes du village. On danse surtout lors des grandes occasions, notamment aux mariages.

Dans les religions musulmane et chrétienne, les fêtes de famille telles que les baptêmes ou les mariages tiennent une place importante. La coutume veut que pour ces événements, les griots (conteurs traditionnels) interprètent des chansons sur chacun des invités en évoquant leur nom, leur physique et leur caractère. La personne ainsi honorée, les remercie en principe, en leur donnant un peu d’argent.

VACANCES ET FÊTES

En Guinée, les congés comprennent le jour de l’An (le 1er janvier), Pâques, Tabaski (fête musulmane commémorant le jour où Abraham a accepté de sacrifier son fils à Dieu), la fin du ramadan, la fête du Travail (le 1er mai), Mawloud (naissance du prophète Mahomet); le jour de l’Indépendance (le 2 octobre), la Toussaint (le 1er novembre) et Noël (le 25 décembre). À l’occasion de leurs fêtes, les musulmans vont à la mosquée, rendent visite aux amis et à la famille et organisent des festins.

COMMERCES ET SERVICES

Les administrations et les commerces ouvrent de 8 heures à 16 heures 30, du lundi au jeudi. Ils ferment à 14 heures le vendredi. Les bureaux sont fermés le week-end. Les marchés en ville sont en principe ouverts toute la journée, sept jours sur sept, mais de nombreux marchands ferment le vendredi après-midi et le dimanche. En zone rurale, il peut n’y avoir qu’un jour de marché hebdomadaire. En Guinée, pour conclure une affaire, il faut parfois du temps, aussi faut-il savoir faire preuve de beaucoup de patience et de persévérance.

 Source : www.cauri.com

 



Poster une réponse »