Home / Culture / Distinction : L’UJACGUI lance le prix ‘’Djeliba’’

Distinction : L’UJACGUI lance le prix ‘’Djeliba’’

Pour la distinction des meilleurs journalistes et animateurs culturels de Guinée, L’UJACGUI lance le prix Djeliba.

L’union des journalistes et animateurs culturels de Guinée (UJACGUI) a lancé ce 17 juillet à la maison de la presse la 1ère édition du prix ‘’Djeliba’’ pour récompenser les meilleurs productions médiatiques culturelles de l’année. Journalistes et animateurs culturels vont ainsi concourir devant un jury à travers des émissions d’animation musicale, des magazines et des articles de presse en radio, télé, presse écrite et en ligne. La cérémonie de remise de trophées se tiendra le 17 octobre prochain au centre culturel franco guinéen.

Le Djeliba est le prix qui va désormais récompenser chaque année les meilleurs journalistes et animateurs culturels de Guinée évoluant dans les différents medias. Cette année, il mettra en compétition les productions culturelles radio, télé, presse écrite et en ligne parus ou diffusées dans l’intervalle du 1 janvier au 16 septembre. Pour cette première édition, le Djeliba comportera 7 prix dont ; la meilleure émission d’animation musicale radio, le meilleur magazine radio sur la culture, la meilleure émission d’animation musicale TV, le meilleur magazine TV sur la culture, le meilleur article sur la culture en presse écrite, le meilleur article sur la culture en presse électronique et le meilleur site d’informations culturelles. Les candidatures seront reçus tous les jours à la maison de la presse de coléah jusqu’au 17 septembre prochain, date limite des dépôts de dossiers.

Conference Djeliba

Selon Aly Bongo Léno, président de l’UJACGUI, le Djeliba est une façon pour l’UJACGUI de promouvoir le travail des journalistes spécialisés dans l’art et la culture. « C’est un projet qui vient combler un vide parce qu’il faut reconnaître  en Guinée il y’a beaucoup de trophées qui récompensent la presse dans son ensemble mais rarement un événement essentiellement consacré à la presse culturelle » a-t-il précisé. Poursuivant, Aly Léno confiera que cette compétition connaîtra la forte implication d’un jury de taille afin de départager les concurrents en fonction de la teneur et du professionnalisme de leurs œuvres.

« L’arrivée du Djeliba est salutaire dans la mesure ou cela va pousser les journalistes à se parfaire, à mieux s’organiser et à être professionnel parce qu’il faut reconnaître qu’il y’a beaucoup de choses qui se font dans l’animation et dans le journalisme culturel qui ne sont pas bien » a dit le secrétaire général du ministère de la culture présent à la cérémonie. Amirou Conté a ensuite témoigné la volonté de son département à soutenir et à accompagner l’UJACGUI dans l’organisation du Djeliba qui d’après lui est l’espace de récompense des meilleurs journalistes.

Pour ce qui est de l’intérêt du CCFG à accompagner un tel événement, la coordinatrice culturelle de l’institution indique : « Nous avons accepté d’accompagner le Djeliba parce que le combat des journalistes culturels est aussi le notre à savoir la promotion de la culture ». Selon Tiphaine Albessard, la première visibilité de la culture passe par le journalisme raison pour laquelle son avancement dépend aussi de sa représentation médiatique.

Visions Jeunes

 

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

LA 4È ÉDITION DE FRISTIVAL DÉMARRE CE JEUDI A FRIA !

COMMUNIQUÉ – La Direction générale du Festival de Fria dénommé « Fristival » a l’agréable plaisir d’informer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *