Home / Actualités / Ebola, Bye Bye Show à Conakry : La grosse arnaque !

Ebola, Bye Bye Show à Conakry : La grosse arnaque !

Rebelote ! Des promoteurs Guinéens s’agitent encore pour un événement autour D’Ebola puisqu’ils ne trouvent pas mieux à faire dans ce pays. Ebola, Bye Bye Show est un autre concept tape à l’œil pour se faire plein de billets grâce à une propagande culturelle savamment orchestrée par Tidiane World Music et placée sous la  »haute » présidence du chef de l’état guinéen .  »Merci au Leaderdhip du Président de la République le Prof. Alpha Condé » peut-ont ainsi lire sur ces affiches qui pilulent à Conakry.

Et certains l’on compris ! Sékouba BAMBINO, lui ne prendrait pas part au concert du 30 décembre prochain pour dire ‘’ Bye, Bye Ebola !’’. L’ambassadeur de la musique guinéenne, a une violente discussion téléphonique avec le mécène Antonio Souaré, au cours de laquelle, le chanteur a martelé mordicus ne pas vouloir prendre part à l’événement. ‘’ Je ne participerais pas à ce concert sans cachet ni mes  billets d’avion et frais d’hôtel payés’’, a-t-il affirmé mordicus à qui veut l’entendre.

Et bien d’autres casseroles traînent encore dans ce dossier culturel mafieux où tout est permis pour se mettre plein les poches au grand dam des véritables victimes de l’épidémie Ebola qui sont tapies dans l’ombre et abandonnées à leur triste sort. Une si triste combine.

Autres révélations, Tiken Jah, Awadi, Youssou N’Dour, Mory Kanté, pour ne citer que ceux-là, ces stars de la musique africaines, toutes présentes sur l’affiche de ce concert dit gratuit pour le public, n’ont encore jusque-là reçu aucun contrat ni cachet de la part des organisateurs de l’évènement. D’ailleurs cette date du 30 décembre à Conakry ne figure sur aucun de leur agenda respectif.

Mais la grosse propagande et l’arnaque culturelle sont misent en œuvre pour duper le public mélomane et surtout flouer l’Etat Guinéen et ses partenaires financiers qui s’impliquent déjà à fond dans tout ce qui est lié à la non stigmatisation du pays pour cause d’Ebola. Les potentiels sponsors ne sont pas en reste. C’est donc  un incrédule business que les organisateurs ont peaufiné pour se sucrer au nom de la chose culturelle. Sans compter que rien ne prédit l’éradication totale du virus Ebola en Guinée ni même en Afrique. Cet énorme casse-tête de santé publique demeure encore entier autant que l’OMS n’en a pas fait preuve d’une déclaration officielle prouvant que EBOLA est définitivement bouter hors de l’Afrique. Alors à Conakry, on danse ! ‘’ Bye, Bye Ebola !’’ Tout est permis ?

Ce n’est plus un secret pour personne, en Guinée, les véritables initiatives et projet culturel d’envergure visant à redorer le blason culturel du pays sont quasi inexistants. Les opérateurs culturels ont bien d’autres chats à fouetter, et bien d’autres guirlandes à faire dorer. L’on préfère même souhaiter la bienvenue à un virus macabre comme Ebola pour se mettre plein les poches. Pauvre de nous !

www.afroguinee.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Koundou Waka: son concert au palm Camayenne risque d’être délocalisé

SCOOP – Le concert VIP de l’artiste Abraham Sonty prévu le 22 février à l’hôtel …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *