Home / Culture / Festival de Moriah : cap sur l’identité culturelle de la localité…

Festival de Moriah : cap sur l’identité culturelle de la localité…

Photo Nuit du conte/Crédit photo_Afroguinée

A l’instar des nombreuses préfectures de la Guinée disposant leur propre festival culturel notamment, Fria, Kindia, Dabola et Dubréka, la ville de Forécariah entre en lice.

Ce festival de « Moriah » a démarré jeudi 14 mars 2019 par un carnaval géant qui a alerté davantage toute la ville dont la partie ouest est une zone côtière basse, caractérisée par des mangroves et des rizières, traversée par de petits fleuves côtiers.  Une conférence de presse a été organisée le même jour, au cours de laquelle, les porteurs dudit projet ont expliqué leur motivation, les tenants et aboutissants de ce rendez-vous qui a pour objectif, mettre en exergue, le riche potentiel culturel et touristique de la ville. C’est un festival initié par CADEFOR et Saga Communication avec l’appui technique des autorités de la ville.

« La préfecture de Forécariah n’est connue que sur le plan politique sur les réseaux sociaux. Vu ce constat, nous avons décidé de mettre sur pied, le festival de Moriah pour faire ressortir son côté culturel », explique le chargé de Communication de l’événement, Zayatte Fayçal.

Par ailleurs durant trois jours d’affilés, Forécariah va s’illuminer et vibrer au rythme de ce festival qui mobilise des milliers de natifs et autorités de la ville. Une série de formation en Agro business et en animation culturelle sont prévues.

« Moriah étant une ville potentiellement agricole, nous profiterons de l’occasion pour partager notre savoir faire dans ce domaine qui est une des forces de cette localité », nous informe Daouda Bangoura, Directeur de formation.

Notons que la première journée a été caractérisée par un spectacle d’artistes en herbe.

La Nuit du Conte, une attraction

La deuxième journée du festival de Moriah a été consacrée à une série de contes sous les feux des projecteurs du grand stade préfectoral. Les populations de Moriah massivement mobilisées avaient les yeux rivés sur les plus grands conteurs venus des neuf (9) sous-préfectures de Forécariah.

L’honneur était revenu au Club Leader des Jeunes Filles de Guinée (antenne Forécariah) d’ouvrir le bal par deux sketches portant sur « l’exploitation de la jeune fille » et « le concubinage » dans la pièce « Béré Boré Kélé ».

Hommage à la femme

Cette nuit du conte a été mise à profit pour rendre hommage à la femme guinéenne. A cet effet, sept (7) Conteurs venus de Falmoryah, Kiryah, Kabaki, Benty, de Mamou et autres contrées,  ont tour à tour égayé le public visiblement séduit et décontracté.

Les contes dont les récits des messages, portaient sur l’éducation collective, la parole d’honneur, l’estime pour une mère et autres, ont émerveillé les populations de Moriah.

Alimou Keita, célèbre Conteur de Moriah

« Le message de mon conte porte sur l’estime d’une mère. La baraka de tout homme se repose sur sa maman. Donc, nous devrions respecter nos mamans, les consoler et leur rendre service… », s’est exprimé au micro de notre reporter, le conteur Alimou Keïta.

Cette journée fut clôturée par des chorégraphies de la compagnie artistique TINAFAN.

Le clou du festival est prévu ce samedi soir par un grand spectacle qui mettra en scène une belle brochette d’artistes venus de la capitale guinéenne dont le célèbre humoriste Fouyan, Exploss, et autres.

Idy BAH, notre envoyé spécial à Forécariah 

www.afroguinee.com

 

 

 

A propos Fode Sita Camara

Journaliste reporter. Rédacteur en chef à ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Culture : le « génie » du conte guinéen invité en Suisse par l’OIF 

Le comédien et conteur guinéen Moussa Doumbouya alias « Petit Tonton » prendra part du 14 au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *