Festival du cinéma africain de Louxor : du 16 au 22 mars 2017

Administrateur 15 mars 2017 0
Festival du cinéma africain de Louxor : du 16 au 22 mars 2017

Le Festival du cinéma africain de Louxor (Luxor African Film Festival – LAFF) est organisé par la Independent Shabab Foundation, avec le soutien de plusieurs ministères égyptiens et d’autres institutions. Le festival projette des courts et longs métrages de nombreux pays africains, faits par des cinéastes africains ou sur des sujets africains.
Le scénariste Sayed FOUAD est le président du LAFF, tant qu’Azza El Hosseiny est la Directrice du festival dont c’est la 6ème édition. Plusieurs films soutenus par l’OIF sont à Louxor : Zaineb n’aime pas la neige (Kaouther BEN HANIA, Tunisie), La colère dans le vent (Amina Weira, Niger – France), Les héritiers de la colline (Ousmane Samassékou, Mali), The revolution won’t be televised (Rama Thiaw, Sénégal) et Walls (Narcisse Wandji, Cameroun).

La sélection 2017
Compétition longs métrages fictions
Zin’naariyâ! (L’alliance) de Rahmatou Keïta, Niger
Kaloushi, deMandla Diop, Afrique du Sud
Thala mon amour, de Mehdi Hmili, Tunisie
HAYAT by Mohammed Raouf SEBBAHI, Maroc,
Children of the mountain, de Priscilla Anany, Ghana – USA,
Naked reality, de Jean-Pierre Bekolo from Cameroon,
Our Preacher, de Magdy Ahmed Ali from Egypt,
À la recherché du pouvoir perdu, de Mohamed Ahed Bensouda from Morocco,
Her broken Shadow, de Dilman Dila, Ouganda,
Hédi, de Mohamed Ben Attia, Tunisie
Encopa, de Abraham Demissie, Ethiopie

Compétition longs métrages documentaires
Zaineb n’aime pas la neige, de Kaouther BEN HANIA, Tunisie
La colère dans le vent, de Amina Weira, Niger – France
ATLAL, de Djamel Kerkar, Algérie
Black Lives Matter, de Joseph Oesi, Afrique du Sud
Action Kommandant, de Nadine Angel Cloete, Afrique du Sud
Your Son Is a Man (Weldek Rajel) by Heifel Ben Youssef, Tunisie
Footprints of Pan Africanism by Shirikiana Aina from Ethiopie
WHITE PEACOCK, de ASHRAF SAID MSWAKI, Tanzanie
Little Eagles, de Mohamed Rashad, Egypte

Compétition courts métrages (fictions et documentaires)
Honey Old Cheese, de Yassine EL Idrissi, Maroc
Khallina Hakka Khir (We are just fine like this), de Mehdi M. Barsaoui, Tunisie
Marabout, de Alassane Sy, Sénégal
Le Bleu Blanc Rouge de mes cheveux, de Josza Anjembe, Cameroun
Pater Noster, de OUBDA LAMBERT, Burkina Faso
Kaleidoscope, de Martin Githinji, Kenya
La Boxeuse, de Imane Djionne, Sénégal
A place for Myself, de Marie Clementine Dusabejambo, Rwanda
Bloody Throne, de Khabane Moses Khongoana from Lesotho,
Habiba, de SENA CALMINE AGBOFOUN, Bénin
L’arbre sans fruit, de Aïcha Macky from Niger – France
ibanga ry’umunezero (the secret of happiness), de Mutiganda wa Nkunda, Rwanda
Longue vie aux morts, de Maminihaina Rakotonirina, Madagascar
The First Box, de Mai Mustafa Ekhou, Mauritanie
Kindil el Bahr (La méduse), de Damien Ounouri, Algérie
Behind the Wall, de Karima Zoubir, Maroc
Le voyage de Keltoum, de Anis Djaad from Algérie-France
Walls, de Narcisse Wandji, Cameroun
Nyerkuk, de Mohamed Kordofani, Soudan
Agora, de Abdallah Yahya, Tunisie
Maux d’elles, de Zahir Houssen FIROZA, Madagascar
Z-Lan, de Boris Oue, Côte d’Ivoire-Maroc
One Week Two Days, de Marwa Zein, Soudan-Egypte
Breath, de Sally Abobasha, Egypte
My Window, de Bahaa El Gamal, Egypte
Last Tape, de Hani Sami, Egypte
The Builders by Naji Ismail, Egypte

Freedom Competition
Shashamane, de Giulia Amati, Italie
The revolution won’t be televised, de Rama Thiaw, Sénégal
Enquête au paradis (Tahqiq fel djenna), de Merzak Allouache from Algeria
Les héritiers de la colline, de Ousmane Samassékou, Mali
Alison, de Uga Carlini, Afrique du Sud
Mali Blues, de Lutz Gregor from Allemagne – Mali
The Nurse, de DİLEK ÇOLAK, Turquie,
Les Sauteurs, de Moritz Siebert, Estephan Wagner, Abou Bakar Sidibé, Danemark
Nasser republic, de Michal Goldman from USA
Cahier Africain, de Heidi Specogna, Suisse-Allemagne

Hors-Compétition
Si loin du Vietnam, de Laurence Gavron, Sénégal
Ghosts of Our Forest, de Daniel Roher, Canada – Ouganda
Bois d’ébène, de Moussa Touré, Sénégal
Socotra, The Island Of Djinns, de Jordi Esteva, spagne
Mémoires de Scènes, de Abderahim Laloui, Algérie
A raging people, de Frédérique Lagny, France – Burkina Faso
Walking in my Shoes, de Melanie Chait, Afrique du Sud
One Thousand and One Cairo, de Jacques Siron, Suisse-Egypte
The foreigen son, de Abdallah BADIS, Algérie
Oustaz, de Bentley Brown, Tchad – USA
Footnote in Ballet History, de Hisham Abdel Khalek, Egypte
We’re Egyptian Armenians, de Wahid Sobhy, Egypte

Hors-Compétition (Panorama égyptien)
Fathy Doesn’t live here anymore, de Maged Nader
Coma, de Amr Ali
More than two days, de Ahmed Abd ElNaser
Gamila, de Yousef Noaman
Zeinab, de Morad Elsayed
Living asleep daying standing, de Ahmed Abd Elsattar
Money Gifts, de Ahmed Seyam.

Retrouvez cet article sur Africultures.com



Poster une réponse »