Fodé Baro rajeunit son staff Managérial !

Fode Sita Camara 1 août 2017 0
Fodé Baro rajeunit son staff Managérial !




L’artiste guinéen, Fodé Baro décide dorénavant de travailler uniquement avec les jeunes pour le reste de sa carrière ! Ce Mardi 01 Août, la star du Zouk Mandingue a officiellement signé un contrat de management avec Idrissa Barry alias Idy, un jeune beaucoup plus introduit dans la sphère du showbiz sur le plan africain.

Sur une durée de 3 à 5 ans, Idy compte déployer toute son expertise culturelle sur la carrière de Fodé. Fort de son carnet d’adresse, ce jeune Manager compte recontacter des grosses maisons de production dont Sony Music qui d’ailleurs, va éditer le nouvel album de Baro ‘’Coup Fatal’’. Aussi avec Trace Tv, des discussions se poursuivent pour un contrat de vente avec l’auteur du célèbre tube ‘’Yirikiki’’.

Dans son plan d’actions, Idy envisage également de faire participer son artiste dans les grands festivals de musique à travers l’Afrique et du monde. L’ambition est grande, à notre micro, il explique ses motivations. Regardez!

Fodé Baro estime que son nouveau Manager dispose toutes les qualités dont il a besoin pour mettre la barre plus haut. Voilà il se défend !

Fodé Baro veut créer de l’emploi pour les jeunes 

Après 17 ans de carrière musicale teintée de succès et huit (8) ans de conservatoire, Fodé Baro s’ouvre enfin à la jeunesse guinéenne. Il promet d’investir immensément dans l’arène du showbiz en Guinée dont le studio d’enregistrement et bien d’autres besoins, a t-il informé ce mardi lors de sa conférence de presse à Conakry. Pour preuve, il a annoncé la venue de 40 tonnes de matériels de spectacles déjà à Conakry.

« Je souhaite participer au développement de ma nation. A travers mes investissements, je pourrai donc créer de l’emploi pour la jeunesse », a rassuré l’auteur du tube ‘’Yanfanté’’.

C’est pour donc mettre toutes ses ambitions en pratique, qu’est née la nouvelle collaboration entre Fodé Baro et Idy Barry, un jeune guinéen, résident depuis plusieurs années à Dakar.

Syta pour Afroguinée



Poster une réponse »