Home / Actualités / Guinée : des artistes en panne de créativité !

Guinée : des artistes en panne de créativité !

Depuis des jours le débat fait fureur sur les réseaux sociaux guinéens ! Nombreux artistes de Conakry surtout de musiques urbaines sont taxés de manque de créativité et se font même indexer de plagiat. Lancé de façon anodine par un simple post sur sa page Facebook en indiquant que le jeune Navigator et le studio Nab Records ont fait un plagiat sur le titre ‘’ Ragga Tonseh’’,  le journaliste et animateur culturel, Moise Premier (Festival TV), venait ainsi de soulever une grosse polémique dans le milieu culturel guinéen. La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudres. Et les commentaires continuent  encore à pleuvoir de partout. Artistes, fans, animateurs culturels, spécialiste de musique guinéenne ou simple observateurs, chacun donne son avis et c’est plutôt des révélations sonnantes et accablantes que découvre le mélomane guinéen.

Fish Killer (Instinct Killers), Deeg J Force 3, BND, Banlieuz’Art , Singleton et tant d’autres, ils sont tous passés à la trappe. Ces stars actuelles de la musique urbaine  »made in Guinea » ont été pointées du doigt par les internautes pour soi-disant avoir plagié des jamaïcains dont Vybz Kartel, Nasio Fontaine, Busy Signal  avec des titres ou des singles figurant sur certains de leur album à succès. Takan Zion, Singleton et  Elie Kamano, quand à eux , sont accusés de vouloir faire comme Sizzla, Admiral T ou Tiken Jah.

L’écrasante majorité des réactions sur les réseaux sociaux sont unanimes qu’actuellement la musique guinéenne souffre d’un manque de créativité généralisé. Lisez quelques-unes !

 ‘’Aujourd’hui ces artistes guinéens surtout ceux de la musique urbaine sont tous des champions de l’imitation et du plagiat. Experts du copie- collé et de la production à la va-vite. Côté musique populaire guinéenne c’est pire eux ils sont incapables de réunir des musiciens pour un album live au son authentique. Il faut signaler aussi que la majeur partie des producteur en Guinée quand il te signe un contrat la réussite du produit est la seconde priorité , la priorité c’est le bénéfice (argent) et les contrats sont très mal faits’’. sans oublier les studios qui n’arrêtent pas de gonfler le prix des enregistrement pour une jeunesse guinéenne un enregistrement devrait pas passer les 100 $ US pour le moment compte tenu de la situation, donc les jeunes préfères poser sur des riddims qui existent déjà qui va forcément leur coûter entre 500 à 600.000 GNF que de programmer un beat à 1.500.000 GNF(…)’’

‘’La Guinée regorge de talents, mais bien souvent ces derniers se perdent en chemin, au lieu de s’inspirer ils copient, on a tous des influences et leur rendre hommage et une bonne chose, mais les plagier littéralement peut aussi être considéré comme une insulte (…)’’

‘’Maintenant, il faudrait que le journaliste culturel Guinéen, animateur radio, Tv etc. se réveille. Arrêtons d’encenser ses similis d’artistes sans aucune authenticité sur nos différents médias si en tout cas nous voulons encourager la qualité et le vrai développement culturel en Guinée. ‘’

 ‘’J’espère vraiment que la récente arrivé de la 3G et du courant va ouvrir les yeux et les oreilles de la jeunesse mais également favoriser les moyens de productions dont vont disposer les artistes pour créer et également les forcer à travailler plus dur car dorénavant les démasquer ne sera que plus facile pour leur public. Avec ça, et si ils comprennent que pour intéresser le monde il faut faire la différence et cette différence passe par ta propre identité, ta culture et ce que tu peux y apporter (…)’’

‘’Depuis la publication de mon frère Moïse Premier sur le plagiat j’ai vu plein de commentaires. Je viens de discuter avec quelqu’un là, mais j’avoue que  »nous » sommes nombreux à ne rien connaitre sur la notion de droit d’auteur!!
Frère ‪#‎MoisePremier je suis totalement d’accord avec toi que plein d’artistes guinéens plagient et cela constitue un véritable frein pour la musique  »guinéenne » (…) cela a été le sujet d’un débat sur le plagiat sur Horizon FM. Mais force est de reconnaitre que plein de gens aussi ne font pas la différence entre: plagiat, Cover, Parodie, Face B, Remix ou autres… qui en matière de droit d’auteur sont bien définis (…) Les titres ‪#‎WoyenWoyenFe et ‪#‎RaggaTonseh sont des Faces B et c’est normal il suffit juste de mentionner les compositeurs (Pour ceux qui ont uploder les différents morceaux sur Youtube savent que les instrus sont protégés par les sociétés qui distribuent les artistes respectifs)…’’

‘’ Et oui hélas. La musique, la vraie , l’authentique , celle potentiellement vendable à travers les festivals et sur les grands marchés ont malheureusement très peu ou aucune résonance au pays lui-même car la musique d’imitation et autres pagailles sont produits et promotionnées par les adeptes du facile et de l’éphémère ‘’.

Face à l’ampleur du débat,  Moïse Premier a même expressément ouvert une page Facebook –Grandissez– afin  de démasquer toutes les auteurs d’imitation ou de plagiat, une manière pour lui d’encourager la créativité et la production musicale de qualité en Guinée.

Pour © Afroguinée Magazine  , ce débat est le plus sensé et le plus critique parlant de développement culturel et de la filière musique en Guinée. C’est une réelle autopsie et la plaie a été touchée du doigt sur tous les angles en témoignent les nombreux commentaires. Merci à tous ceux qui ont pris part et continuent à enrichir le débat et cela dénote encore une fois l’état de conscience collective qui veut que notre Guinée avance sur tous les plans surtout dans le domaine culturel et artistique. A tous, il faudrait donc savoir tirer les leçons. Artistes, promoteurs, producteurs, opérateurs culturels Guinéens : Une simple introspection s’impose. Il faudrait changer la donne, cela a beaucoup trop duré !

#Grandissez !

www.afroguinee.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Bientôt « Dödö Tour » : le budget estimé à plus d’1 milliard 600 millions…

EXCLUSIF – Le chanteur guinéen, Abraham Sonty déclenchera bientôt une longue tournée dans les grands …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *