Home / Culture / Hi-Tech : L’Afrique au tournant des innovations

Hi-Tech : L’Afrique au tournant des innovations

HiTech : L'Afrique au tournant des innovations

Certains pays africains profitent d’une croissance à 2 chiffres. Cette croissance s’accompagne par les nouvelles technologies de l’Information et de la communication (NTIC). Ce développement des NTIC permettra-t-il à l’Afrique de sortir de l’ornière ?

Depuis une dizaine d’années, du Kenya à l’Afrique du sud, plusieurs innovations sont au service des populations locales.

Le Kenya avec la Sillicon Savannah équivalent de la Sillicon Valley (berceau des innovations qui ont changé le monde : Google, Facebook, PayPal, twitter etc) a montré le chemin dans les innovations utiles avec MPESA, l’outil de transfert d’argent qui simplifie la vie de milliers de gens à travers le continent.

Le domaine de la santé n’est pas en reste avec MomConnect mis en place par le ministère de la santé sud-africaine permet de suivre les femmes enceinte de la grossesse jusqu’au 1er anniversaire de l’enfant via sms. Cet outil permet un meilleur accompagnement des femmes enceintes afin de réduire les risques de fausses couches et de la mortalité infantile.

Par ailleurs, le congolais Verone MANKOU a lancé la 1ere « tablette » africaine, la Way-C, lancée en décembre 2011 et du premier smartphone africain, Elikia (« Espoir » en lingala, la langue nationale du Congo). Aujourd’hui, il envisage de produire ces produits dans son pays natal. Malgré toutes ces innovations utiles, une grande partie de l’Afrique souffre du manque d’accès aux services sociaux de base, l’électricité, l’eau potable entre autres, et le haut débit tarde à se généraliser dans les foyers.

En Guinée par exemple, l’attente est immense dans l’accès au haut débit afin de réduire les coûts de connexions qui sont exorbitants par rapport au revenu moyen par habitant . Une connexion 3Go coutent en moyenne 71000 GNF soit 7€, sachant que le guinéen vit avec moins d’un dollar par jour.

En somme, le boom économique de l’Afrique lié à l’innovation est mitigé quand on voit les disparités dans les tarifs appliqués sur les forfaits de connexion par les opérateurs sur le continent et ceux appliqués en Europe. Les tarifs restent toujours exorbitants pour la majorité de la population.

Les pouvoirs publics doivent donc soutenir les investissements qui vont permettre à la concurrence de se developper et le marché doit être mieux réguler pour éviter de grever le portefeuille de la population dont l’éssentiel des priorités se trouvent ailleurs . Attellées aux activités économiques de subsistence, les populations cherchent avant tout, à manger et se soigner.

Pour aller plus loin sur savannah valley : http://info.arte.tv/fr/kenya-la-savannah-valley 

MomConnect: http://www.health.gov.za/index.php/about-mom-connect

Edy Diallo

www.afroguinee.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Djéliguinet, porte-étendard de la Guinée au festival « AWA » à Toronto

Fatoumata Kouyaté communément appelée « Djeliguinet », représentera la Guinée au grand festival Africa Women Acting (AWA) qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *