Indigné par les propos de Trump, le groupe africain à l’ONU exige des excuses

Aboubacar 13 janvier 2018 0
Indigné par les propos de Trump, le groupe africain à l’ONU exige des excuses




Selon le Washington Post et le New York Times, le président américain aurait qualifié Haïti et certains pays africains de « pays de merde »

Les faits- L’Union Africaine (UA) a manifesté son indignation et ses représentants demandent une « rétractation » et des « excuses » dans une déclaration à l’ONU.

Plusieurs présidents, diplomates et gouvernements ont officiellement manifesté leur indignation face à cette preuve de « l’ignorance » de celui qui a proféré des propos jugés « racistes » et « blessants », rapporte Jeune Afrique.

« Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici ? » Selon les révélations du Washington Post, Donald Trump aurait posé cette question lors d’une réunion, jeudi, dans le Bureau ovale et ce face à des sénateurs. Si le principal intéressé dément avoir proféré de telles grossièretés, tout en reconnaissant avoir tenu des propos durs, le mal est fait.

Les ambassadeurs du groupe africain à l’ONU ont exigé vendredi 12 janvier, dans un communiqué au langage très fort, « rétractation » et « excuses » au président américain Donald Trump.

The language used by me at the DACA meeting was tough, but this was not the language used. What was really tough was the outlandish proposal made – a big setback for DACA!

La porte-parole du président de la Commission de l’UA, Ebba Kalondo, n’a pas tardé à réagir : « C’est d’autant plus blessant compte tenu de la réalité historique du nombre d’Africains qui sont arrivés aux Etats-Unis comme esclaves ». Et d’ajouter : « C’est aussi très surprenant, car les Etats-Unis restent un exemple extrêmement positif de la manière dont l’immigration peut donner naissance à une nation ».

Du Sénégal au Botswana. Sur les réseaux sociaux, le président sénégalais Macky Sall, pays qui a vu naître deux chantres de la négritude, Cheikh Anta Diop et Léopold Sédar Senghor, a condamné et rejeté ces propos, se disant « choqué ». « L’Afrique et la race noire méritent le respect et la considération de tous », a-t-il commenté sur sa page officielle.

Je suis choqué par les propos du Président Trump sur Haïti et sur l’Afrique. Je les rejette et les condamne vigoureusement. L’Afrique et la race noire mérite le respect et la considération de tous. MS

 L’homme d’affaires sénégalais Sidiki Kaba a convoqué l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal pour lui faire part de la colère du peuple sénégalais. « Le gouvernement du Sénégal est indigné par les propos tenus par le président Donald Trump parce qu’ils sont attentatoires à la dignité humaine, à celle des Africains et de la diaspora en particulier », a-t-il déclaré Sidiki Kaba….Retrouvez cet article sur www.lopinion.fr


Articles liés»

Poster une réponse »