Home / INTERVIEWS / Kamil Zayatte : »Nous voulons donner la chance aux jeunes à travers le TIC U18…»

Kamil Zayatte : »Nous voulons donner la chance aux jeunes à travers le TIC U18…»

Kamil Zayatte (Guinee)

En prélude au Tournoi International de Conakry U18 (TIC), prévu du 29 avril au 05 mai prochain et organisé par l’international, Kamil Zayatte, la rédaction du site Le Sportif Guinée a posé quelques questions au défenseur central du Syli. Au cours de cet entretien, Kamil Zayatte a décliné les grandes lignes de cet événement qui valorise les talents sportifs guinéens. Lisez plutôt !

Bonjour Kamil Zayatte ?

Bonjour Le Sportif Guinée !

D’où est venu ce déclic d’organiser  le Tournoi International de Conakry ?

Le déclic c’est du faite que j’ai été contacté par des amis qui me demandaient à chaque fois si j’avais une équipe de jeunes en Guinée pour les envoyer à un tournoi de détection. J’ai donc réfléchi et je me suis dit pourquoi faire tout ce chemin si on pouvait aussi le faire en Guinée, surtout qu’avec tout ce que nous avons comme talents. Alors, j’ai commencé a contacter des amis comme Pascal Feindouno, Fodé Mansaré et Kaba Diawara pour des conseils et idées autour du projet. Et après, j’ai décidé de me lancer.

C’est quoi l’objectif majeur du TIC U18 ?

Le TIC U18 n’est pour moi pas qu’un simple tournoi de détection. A travers l’événement on veut faire passer un message et ce message c’est de dire aux jeunes qu’il y a un autre moyen d’arriver en Europe pour un jeune footballeur sans passer par l’immigration clandestine.

C’est en participant à ce genre de tournoi qui donne beaucoup plus d’opportunités aux jeunes en Guinée que les jeunes talents peuvent se professionnaliser davantage. Une opportunité que moi je n’ai pas eu quand j’étais dans leurs situations. Mais aussi à travers ce tournoi, je voudrais mettre en place une fondation qui va œuvrer à l’éducation des enfants dans un milieu défavorisé qu’est le sport, plus précisément le football.

Quelle sera la touche particulière de cette deuxième édition du TIC U18 ?

Nous n’allons pas forcément chercher à innover dès cette 2ème édition, même s’il y aura du petit nouveau, mais nous allons plutôt chercher à améliorer nos acquis, corriger les ratés de la première édition dans l’organisation et essayer de toucher plus de monde à se rallier à notre cause.

L’on constate qu’il y a beaucoup de stars guinéennes du cuir rond qui sont impliquées dans cette grande campagne de communication autour du TIC U18…

Vous n’êtes pas sans savoir que tous ces jeunes en Guinée veulent un jour devenir des joueurs professionnels comme les Traoré, Kamano, Keita, Diawara , Sylla , Fallete, j’en passe. Donc un message de soutien venant de ses stars du football guinéen donne encore plus d’engouement à l’événement et ça montre aussi que nous nous bâtons pour les mêmes causes à savoir donner la chance à ces jeunes en Guinée.

Et quels sont les pays conviés à cet événement ?

Pour cette édition, il y aura des académies du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, de la Sierra Lionne, du Mali et de la Guinée , le pays hôte. Il y aura également une académie maghrébine dont nous attendons la confirmation.

Vous avez un message particulier à faire passer pour la réussite de cet événement ?

Nous demandons à l’État Guinéen de nous accompagner dans cet événement à travers le ministère de la jeunesse, le ministère des Sports et le Ministère des Affaires Etrangères. Mais aussi la Fédération Guinéenne de Football par ce que c’est bien beau de mettre des événements en place, faire venir des recruteurs. Mais le but principal c’est de faire partir les jeunes en Europe et nous avons eu ce problème avec les invitations de la première édition…Lire la suite sur Le Sportif Guinée

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Ligue1 Guinée (j21) : Le Horoya récupère sa place de leader

Football – Jusque là, c’est le Santoba Football de Conakry qui occupait la tête de la Ligue 1 Guinéenne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *