Home / Culture / Kindia a désormais son propre festival « SOLI MUSIC »

Kindia a désormais son propre festival « SOLI MUSIC »

COVER FESTIVAL SOLI MUSIC

Kindia, la ville des légumes et des agrumes située à près de 137 kilomètres de la capitale guinéenne, dispose dorénavant son propre festival de musique, d’art et du tourisme intitulé : « SOLI MUSIC ».

Cette grande messe culturelle qui s’empare des terres de Manga Kindy, les 11, 12 et 13 Octobre prochain, est goupillée par URBAN 34 & OLD SCHOOL BOSS. Un véritable rendez-vous qui mettra sous les feux des projecteurs, les valeurs sûres du monde artistique de ladite ville.

JAH FOUL, ex leader du célèbre groupe de rap ‘’NOIR SACRÉ » et principal initiateur dudit festival, profitera de cette osmose pour présenter son disque de reconnaissance intitulé « MERCI KANIA », cuisiné à Montpellier en France. Cela, après près d’une quinzaine d’années d’absence sur la scène musicale.

Ce festival de grande envergure mettra également en scène, d’autres fils ressortissants de la ville de Kindia dont le jeune Bassaly résidant en France. D’autres chanteurs viendront apporter main forte au projet comme Filentre, Amatala, John Lion, Bouty Faya, le groupe Gnamakalah.

Une cinquantaine de professionnels de musique, d’art plastique et culinaire, de peinture et autres, y sont programmés pour rendre ce festival plus intéressant, qui se veut à la fois constructeur et rassembleur autour d’un idéal commun.

Le festival SOLI MUSIC a pour vocation de créer un véritable cadre d’épanouissement socio-sportif, culturel et humanitaire tout en manifestant des actions de reconnaissance historique.

Kindia, une ville pleine d’histoires, connue par son potentiel touristique et culturel, a sans doute besoin d’être émancipée. D’où le sens réel de SOLI MUSIC, un concept propre à cette de ville de Sory Wondokobi.

Ce festival qui vient illuminer Kania et ses zones minières, se déroulera autour du thème : « Tourisme Culturel au service du développement durable. Quelle perspective ? ». Ainsi, il va se caractériser par des excursions touristiques, des résidences artistiques, des rencontres d’échanges, des démonstrations de danses folklorique Soli, un carnaval géant, des ateliers de formations.

Le rendez-vous, c’est dans deux mois!

Syta pour Afroguinée

A propos Fode Sita Camara

Journaliste reporter. Rédacteur en chef à ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

La Nuit du Pödah : l’édition 2019 s’annonce en apothéose !

Les activités de la troisième édition de la Nuit du Pödah sont officiellement lancées ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *