La culture et le tourisme guinéen, une curiosité à découvrir

Fode Sita Camara 13 août 2017 0
La culture et le tourisme guinéen, une curiosité à découvrir




La Guinée est un pays de la sous région ouest africaine, sa population estimée à 10 millions d’habitants, est un ensemble cosmopolite de groupes ethniques dont la diversité est l’un des atouts majeurs de la richesse de son tourisme mais aussi de sa culture.

Le contraste harmonieux de quatre régions naturelles auxquelles correspondent les types de reliefs et de paysages, de climats, de faune et de flore fait de la guinée un véritable eldorado touristique. Chacune des régions avec ses sites pittoresques, des fragments d’histoire et de traditions populaires.

La basse guinée : l’île de Loos situé à 7km au large de Conakry, se trouvent de belles îles verdoyantes. La plage de bel air s’étend sur 7km de sable fin avec une végétation luxuriante et un hôtel confortable qui en font un site paradisiaque. Elle est à 225km de Conakry (Boffa). Le voile de la mariée, c’est des chutes d’une hauteur de 80m environ. Située à 13 km de Kindia sur la route de Mamou.

La moyenne guinée : La suisse africaine, la beauté de son paysage et la douceur de son climat, avec ses plateaux d’altitudes variés, ses plaines et dépressions intérieures, ses vallées encaissées constituent un atout majeur. Les échelles de Lélouma : faites de bambous assemblées par les lianes, et nichées au creux d’une anfractuosité de la falaise. La dame du Mali à 1500m d’altitude sur le mont Loura à Mali. Une femme d’une beauté remarquable est sculptée par l’érosion éolienne et visible dans toute son anatomie. Le pont de Dieu de Dalaba, c’est un mignon petit pont de pierre creusé par la téné et Dalaba est une station climatique. Les chutes de Ditinn, les eaux se jettent du haut de la falaise environ 80m de hauteur.

La Haute Guinée : Avec une savane arborée et une foret dense riche, elle est située sur le plateau mandingue. C’est une vaste cuvette recevant les eaux du grand fleuve Niger. La fête de la marre de Baro et Koumana, de grandioses fêtes traditionnelles se tiennent aux pays Hamana à l’orée des 1eres pluies. Autour de la célèbre dense de doundoumba et de pêche dans les lacs sacrés. Le sossobala, c’est le balafon sacré du grand empereur sorcier de l’empire du mali au 13eme siècle. Il est gardé à Siguiri par les descendants de Balla Fassèkè Kouyaté griot de Soumaoro. Le parc du haut Niger composé de forets vierges de la région à Faranah avec un Lodge bien aménagé. Les traces de l’Almamy Samory Touré à Kerouané, son célèbre tata, les vestiges des cases, le puits de son épouse Saranké.

La Guinée Forestière : Une région couverte de forets dense. Elle est dominée par la dorsale guinéenne. Le mont nimba au cœur de la foret dense sur 1752 m d’altitude, il est à 17km de Lola, avec ses clairières et ses arbres géants. Il constitue un jardin zoologique et botanique. Son micro climat, faune variée et rare, notamment ses chimpanzés géants, ses crapauds vivipares ont fait classer ce site par l’UNESCO comme patrimoine mondial. Le pont naturel sur la rivière de Cavaly, la grotte blindée de Kéoulenta et l’aquarium naturel de poissons. Les chimpanzés de Bossou, les réserves d’éléphants à Guiassou, de léopards, et de Buffles à Foumbasou. le pont de lianes dressé sur le fleuve Diani, à 95 km de Macenta, tressé et accroché aux arbres géants. La construction reste un mystère et il relie les deux berges.

Guinée Culture

 



Poster une réponse »