Home / Culture / La Guinée : un paradis culturel

La Guinée : un paradis culturel

Semaine culturelle en Guinée/Photo prise par Afroguinée

Des acrobaties époustouflantes, des artistes qui tordent leurs corps et leurs membres pour se glisser à travers une raquette de tennis, le tout accompagné par d’excellents batteurs de tambours, de djembé, du balafon, de la flute et de la kora…. Les touristes qui se rendent en Guinée sont émerveillés par la diversité culturelle de ce petit pays d’Afrique de l’Ouest qui a dit « NON », le 28 septembre 1958, à la Communauté française telle que proposée par le général Charles De Gaulle.

La Guinée indépendante a instauré dans les années qui ont suivi son accession à la souveraineté nationale, sous le président Ahmed Sékou Touré, une révolution culturelle qui donna naissance entre autres : au fulgurant Bembeya Jazz et à l’orchestre féminin des Amazones de Guinée, composé exclusivement de gendarmes. Mais la Guinée, c’est aussi, les Ballets africains, l’ensemble instrumental national et le Hafia FC – triple champion d’Afrique des clubs.

Des sonorités nouvelles

Cependant, depuis les années 90, le pays connait une éclosion de sa musique, notamment urbaine avec un mélange de sonorités traditionnelles et modernes. Des influences trans-frontalières s’y invitent aussi dans la musique moderne de Guinée.

Ainsi, de Mory Kanté à Sékouba Bambino Diabaté en passant par N’Faly Kouyaté, Ba Cissoko, Sia Tolno, Petit Kandia, Soul Banks, Oudy Premier, Takana Zion… la musique guinéenne ne cesse de se frayer son chemin dans ce qui convient d’appeler : la World Music.

Des instruments traditionnels marquent leur retour

De plus en plus de groupes traditionnels connaissent, aujourd’hui, une ascension fulgurante sur la scène nationale et dans la diaspora guinéenne. Les Etoiles de Boulbinet, les Espoirs de Coronthie , les ZAWAGUI ou Diwal Foutah – un groupe folklorique qui incarne plusieurs régions de Guinée-, sont parmi les groupes les plus connus de Guinée. Les troubadours de la musique pastorale écument aussi les espaces culturels les plus « in » de Conakry.

Si vous habitez à Bruxelles ou de passage, vous pouvez contempler ce paradis culturel de Guinée, les 15 et 16 juin, à l’occasion du Panafrican Arts Festival. Vous pourriez ainsi vivre un large pan de cette magnifique culture avec des virtuoses de la musique traditionnelle et moderne guinéenne comme N’Faly Kouyaté, Petit Kandia, Sia Tolno, Oudy Premier, Soul Banks, Petit Condé, le groupe Diwal Foutah etc.

Des expositions sur l’art contemporain guinéen et africain sont également prévues. Vous pourriez aussi déguster la cuisine guinéenne et des mets africains.

Bob Barry

A propos Fode Sita Camara

Journaliste reporter. Rédacteur en chef à ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Les forces s’unissent pour rebooster les Ballets Africains de Guinée…

Après la tempête, les Ballets Africains de la République de Guinée veulent renaitre de ses …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *