Home / Kotidien O Pays / Le gouvernement libère enfin les fonds alloués aux femmes et aux jeunes

Le gouvernement libère enfin les fonds alloués aux femmes et aux jeunes

Longtemps annoncés par le président Alpha Condé, les cent trente milliards de francs guinéens (130 milliards GNF) promis aux femmes et aux jeunes, sont enfin libérés. C’est le constat fait ce jeudi 21 février par Guinéenews lors de la cérémonie de remise des chèques aux institutions des microfinances au Petit Palais.

La cérémonie de signature du protocole d’accord entre l’Agence des microfinances et les institutions des microfinances, s’est tenue en présence du ministre d’Etat chargé de l’économie et des finances, Kerfalla Yansané, du ministre Secrétaire général de la Présidence, Kiridi Bangoura, du ministre des sports et de la jeunesse, Sanoussy Bantama Sow ainsi que du représentant du ministre des affaires sociales.

Selon la présidente du conseil d’Administration de l’Agence nationale des Microfinances, Mariétou Barry, pour cette première phase, seulement neuf microfinances sur quinze évoluant en Guinée ont bénéficié du fonds de microcrédit mis à la disposition des femmes et des jeunes. A l’en croire, c’est la somme de vingt deux milliards (22 milliards GNF) qui a été octroyée aux institutions de microfinances pour un taux mensuel de remboursement de 1,25 pour cent.

« Cela veut dire quoi que si une femme ou un groupe de femmes fait un prêt d’un million, chaque fin de mois, la personne ne payera que 12000 francs guinéens (Douze mille francs guinéens) », a-t-elle précisé.

Tout en se félicitant de l’initiative prise par le président de la République, le ministre Secrétaire général de la Présidence, Kiridi Bangoura a déclaré que c’est la première fois que l’Etat débloque des fonds en faveur des microfinances. Cependant, il a invité les bénéficiaires à faire bon usage de ces fonds en vue d’atteindre les objectifs que s’est fixés l’Etat pour la réduction de la pauvreté.

Dans la même lancée, le ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances, Kerfalla Yansané a émis le souhait que ce fonds soit un fonds ‘’revolving’’. « Les microfinances sont responsables du remboursement de cet argent. Les populations aussi doivent rembourser les crédits. En Guinée, les gens confondent le crédit au don. Ce n’est pas un don », a-t-il martelé.

Sarifou Barry 

 © Copyright Guinee News

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Billet : Yaguine et Fodé, martyrs d’Afrique

1999-2014, cela fait 15 ans depuis que Yaguine Koita et Fodé Tounkara ont trouvé la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *