Home / Actualités / Le grand concert du Festival Panaf 2018 a viré au désordre !

Le grand concert du Festival Panaf 2018 a viré au désordre !

Tout ne s’est pas passé comme prévu au festival PANAF 2018, ce samedi 03 novembre à Dortmund. Les organisateurs parlent de sabotage alors que de nombreux spectateurs estiment que l’événement a encore souffert d’une mauvaise organisation. Afroguinée Magazine vous fait son retour de l’évenement.

Le grand Concert de la 4 ème édition du festival PANAF à Dortmund s’est soldé par un désordre sans précédent. Pour cause, le concert a été annulé pour raison de troubles, des sapeurs pompiers et une vingtaine de voitures de Police ont été alertés pour mettre fin à cette grande messe culturelle de la diaspora guinéenne en Europe.

La soirée avait pourtant démarré sur une bonne ambiance dans les bandes de 22h40′ heure locale mais les choses se sont dégradées avec des grosses embrouilles vers 01h45′. Entre dégâts matériels et rixe, des centaines de policiers allemands ont dû intervenir pour mettre fin au concert vers 02h45′.

Lire Aussi : Événementiel : Retour sur Le Panaf à Bruxelles…

Selon de nombreux témoignages recueillis par notre correspondant présent sur les lieux du concert, tout serait parti d’une mauvaise gestion de flux de personnes massées devant la porte de la Salle de concert en quête de tickets d’entrée.

 » Une billetterie a été installée à l’entrée de la Salle de spectacle, ce qui a fait, qu’il y avait un monde fou devant la porte avec une pagaille indescriptible. Du coup, les policiers sont intervenus pour disperser l’attroupement…  » ,  nous raconte un spectateur désespéré.

En plus, de ce témoignage, l’alarme a été déclenchée dans la Salle de concert à cause des fumées de cigarettes, provoquant la débandade. Les pompiers et les policiers sont donc intervenus en nombre imposant en sommant les organisateurs d’arrêter ilico l’événement.

 » C’est des jeunes surexcités qui ont foutu le bordel au concert en allumant des cigarettes même dans la salle de concert. En plus au dehors, c’était du n’importe quoi. Aucune sécurité, on est vraiment déçu… » martèle Aissatou Diallo, qui était là pour aduler ces stars préférées, mais malheureusement pour elle, la fête a viré au cauchemar.

Pendant ce temps, les organisateurs très mal-en-point, crient au sabotage. Pour eux, » c’est des jeunes guinéens de Dormund surexcités qui ont sapé l’événement avec leurs agissements. » 

La journaliste Princesse Sannou qui a servi de porte-parole aux organisateurs, a même fait une vidéo live sur Facebook pour dénoncer ces faits et présenter ses excuses au public qui avait alors fait le déplacement.

Posted by Rita Priencess Sannou on Saturday, November 3, 2018

 

Organisé par Dimoh Prod & Jonxion Cultures, cet énième flop du PANAF festival vient, encore une fois, relancer le débat s’agissant de l’organisation de grands événements culturels guinéens en Europe où l’amateurisme et l’improvisation prennent souvent le dessus sur le professionnalisme.

A noter que de nombreuses stars de la musique guinéenne comme Azaya, Djelikaba Bintou, Takana Zion, Ibro Gnamet, Doura Barry ou encore la star nigériane Bracket étaient programmées pour ce grand concert.

Lire Aussi : PANAF 2017 : Des couacs au rendez-vous !

La 4ème édition du PANAF a-t-elle été réellement victime de sabotage ? Nous y reviendrons…

www.afroguinee.com

 

 

 

 

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Sia Tolno : l’album « This Train » prévu pour le 6 décembre !

« This Train », est le nom du nouvel album de Sia Tolno dont la sortie officielle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *