Home / Actualités / Le Mouvement Rasta de Guinée (MOURAG) s’invite dans le débat de La Paix et de l’Unité Nationale

Le Mouvement Rasta de Guinée (MOURAG) s’invite dans le débat de La Paix et de l’Unité Nationale

Après près de 10 ans d’absence, le Mouvement Rasta de Guinée (MOURAG) vient de rompre le silence à travers un point de presse qu’il a organisé ce jeudi 14 mars à la maison commune des journalistes de coléah. Objectif, relancé le mouvement rasta suite aux graves crises politiques qui devisent aujourd’hui les Guinéens. Pour les membres de ce mouvement, un rasta ne peut pas regarder ses frères s’entre-déchirer pour des fins politiques égoïstes et ne rien faire pour les secourir. D’où la nécessité du rassemblement de tous les rastas autours de l’unité nationale en Guinée, rajoutent-t’ils.

Prenant la parole, Jah Max Mara artiste et fondateur du mouvement a rappeler que tous les reggaemans de la Guinée sont issus de ce mouvement avant de revenir sur objectifs aux quels ils aspirent : « Notre premier objectif est d’abord de rassembler tous les rastas afin de mettre de l’ordre dans le désordre compte tenu de la mauvaise image qu’on se fait de nous, puis de sensibiliser les populations à ne pas tomber dans les pièges des politiques qui n’hésite pas à diviser pour régner, sortir un single de 7mn en faveur de la paix qu’on a déjà intitulé ‘’Libérer la Guinée’’, organiser au mois de décembre si tout va bien un festival international de reggae et enfin entamer une tournée nationale de sensibilisation en faveur de l’unité nationale » . Il a ensuite saisi l’occasion pour indiquer que le mouvement a tendu la main à Takana Zion qui n’a pas voulut honorer de sa participation mais par contre la porte d’entrée lui est toujours ouverte au cas où il changerait d’avis.

Pour sa part, Jamaica qui est aussi membre fondateur est revenu sur l’historique de ce mouvement : « Pour la petite histoire, ce mouvement est né à Conakry dans les années 92 sous mon impulsion ainsi que ceux de Jah Max Mara, Alpha Wess et autres. Ensemble, on a organisé un hommage à Bob Marley le 11 mai de la même année sur l’ile de Cassa, puis en 1998 la dédicace de Daddy Cool et peu après celle de l’artiste Alpha Wess. Aujourd’hui, le MOURAG est composé de plusieurs reggaemans dont : Jah Max Mara, Daddy Cool, Ras Condel, Rasta Savané, Mack Soul, Joe Dioubaté, Abdoul Jabbar, Alpha Wess, Elie Kamano et bien d’autres artistes et fans de la philosophie rasta ».

Le MOURAG entend dès cette semaine multiplier les rencontres avec les religieux, institutions républicaines, gouvernement, politiques et citoyens pour appeler à l’entente et à la cohésion sociale afin d’éviter à la Guinée de sombrer dans un chaos total.

A rappeler que 2 raggaemans guinéens sont récemment montés au créneau pour dénoncer un certains nombre de faits qu’ils jugent anormales dans le pays, c’est le cas d’Elie Kamano à travers un titre intitulé ‘’Lettre au président’’ et Takana Zion avec le morceau qui rappel le président Alpha Condé à l’ordre.

Amadou Barry , Conakry 

www.afroguinee.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

[A VOIR] : Prestation de DJF3, BLZ & ALASKO au festival Nuits d’Afrique

Les groupes Banlieuz’art, Degg J Force 3 et leur protégé King Alasko ont mis le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *