Le président Kaboré traite Elie Kamano de perturbateur!

Fode Sita Camara 9 novembre 2017 0
Le président Kaboré traite Elie Kamano de perturbateur!




Vraisemblablement, l’artiste Elie Kamano est suivi à la loupe par des Chefs d’Etat africains! Invité à Ouagadougou pour le festival international de la liberté d’expression et de la presse (FILEP), le « Maréchal du reggae guinéen » s’est rencontré avec Roch Marc Christian Kaboré lors d’un buffet. Elie Kamano s’est tout de suite vu taquiner à maintes reprises par le président burkinabé qui par ironie, le traita de perturbateur et celui qui ne laisse pas dormir les dirigeants africains.

Voici la photo de leur rencontre

L’auteur de « Malaya » est connu pour un leader d’opinion très engagé à travers ses textes plus révolutionnaires et pointus contre les chefs d’Etat qui s’éternisent au pouvoir et qui font souffrir aveuglement leur peuple. Elie dénonce aussi l’expansionnisme occidental, il n’aime pas la façon dont les chefs d’Etat africains sont trimbalés devant les instances judiciaires internationales. N’est-ce pas pour toutes ces raisons, il attire l’attention de l’opinion sur lui?

A Ouaga, Elie partagera la scène de FILEP avec Smokey

Le reggae Elie Kamano fermera portes et fenêtres de la 7ème édition du festival international de la liberté d’expression et de la presse (FILEP) avec son frère Smokey le Samedi 11 Novembre prochain, au centre du FESPACO. Un spectacle très attendu par les festivaliers mobilisés par le centre de presse Norbert Zongo. Ce grand événement regroupe chaque année une vingtaine de pays africains pour échanger sur plusieurs thèmes liés à la liberté d’expression et de la presse.

Elie espère rencontrer Moussa Dadis Camara à Ouaga

Au cours de ce voyage sur Ouagadougou, Elie Kamano nous apprend qu’il compte passer dire bonjour au Capitaine Moussa Dadis Camara, ex-président de la junte militaire guinéen en « exil forcé » depuis plus de sept (7) ans dans le pays de Blaise Compaoré.

Pour le moment, l’on ignore les sujets qui seront exactement épluchés par le reggae man et l’ancien président de la transition en Guinée. Ce qui est sûr, ces deux passeront en revue, la situation de leur pays. Obligés!

Syta pour Afroguinée

 

 



Poster une réponse »