Home / Culture / Les forces s’unissent pour rebooster les Ballets Africains de Guinée…

Les forces s’unissent pour rebooster les Ballets Africains de Guinée…

Cérémonie de la signature de convention de gestion des Ballets Africains de Guinée

Après la tempête, les Ballets Africains de la République de Guinée veulent renaitre de ses cendres glorieuses ! Une signature de convention de management artistique, commerciale et de production exclusive, vient d’être signée ce vendredi 10 Août 2018, entre les autorités guinéennes en charge de la culture, les Productions Tidiane Word Music et World Music Production inc. des USA d’Amérique.

C’est un contrat de 5 bonnes années renouvelables qui vient d’être scellé entre les professionnels de la culture en Guinée pour la relance spectaculaire des célèbres Ballets.

Tidiane Soumah (PDG des PTWM)- Jean Baptiste Williams (DNC) et Sanoussy Bantama Sow (Ministre des SCPH) -Bantama

 

Cette cérémonie de signature intervient au moment où les Ballets Africains de Guinée célèbrent leur 70ème année de carrière artistique. Avec un objectif de réussir 70 dates symboliques à travers le monde. Un véritable challenge qui se dessine !

Pour Tidiane Soumah, PDG des Productions Tidiane World Music (PTWM), « la signature de cette convention est un symbole, une preuve de la concrétisation du slogan partenariat public-privé qui est une nécessité dans toutes sphères économiques sociales et culturelles ».

Après avoir obtenu le feu vert du département en charge de la culture, le Boss des PTWM se montre déterminé et entend atteindre impérativement, l’objectif qu’ils se sont fixés.

Pour le ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow, cette signature de convention s’inscrit en droit ligne dans la dynamique de relance ou de la reconquête du marché international du spectacle.

« Je suis convaincu que les artistes de cette compagnie que la presse internationale a qualifié comme étant la plus grande attraction mondiale de danses et de chorégraphies, relèveront le défi de faire autant, sinon mieux que les aînés, qui ont inscrit des pages glorieuses de nos Ballets Africains, sur les scènes les plus prestigieuses du monde » souhaite Bantama Sow.

Le Directeur national de la culture, Jean Baptiste Williams s’est inscrit dans le même ordre d’idée que son ministre. Ensuite, il a passé en revue, quelques performances inégalables des ballets de Fodéba Keita.

Retour sur le palmarès élogieux des Ballets Africains de Guinée

Les Ballets africains est une compagnie de danse et de percussions qui a fait la gloire de la Guinée à l’étranger. Ils furent créés en 1950 à Paris sous l’impulsion de Keita Fodéba. Cette grande institution culturelle a connu un parcours très apologétique: en 1965, elle a reçu les Clefs de la ville de Cleveland (USA) et celle de la ville de Santiago avant de bénéficier de plusieurs médailles. Notamment, celle  d’Honneur du Travail de la République de Guinée en 1967; la Médaille d’Or aux Jeux Olympique de Mexico en 1968; la Médaille du Mérite de Kingston en 1972; la Médaille d’Or du Meilleur Artiste au Zaïre en 1972; la Médaille d’Or de la ville de Lannion en 1982; la Médaille d’Argent de la fête du Trône à Oujda au Maroc en 1983.

A cela s’ajoutent de plusieurs diplômes d’honneur et de trophées: en 1984, le Diplôme d’Honneur des Jeux Olympique à Los Angeles (USA); en 1985, la Clef de la ville de Nantes (France); en 1990, la Couronne du Festival des Sacres de Reims (France); en 1991, Citoyens d’Honneur de la ville de Dallas (USA); en 1991, La Clef de la ville de Colombus (USA); en 1991, Citoyens d’Honneur de l’ETAT d’Ohio (USA); en 1991, la Clef de la ville de New Orléans (USA); en 1993, Diplôme d’Honneur XXème festival des Cultures de Gannat (France).

De 2004 à 2014, les Ballets Africains de Guinée ont bien sûr fait d’autres exploits: Prix du Patrimoine International de la Culture à Los Anges (USA); Diplôme de participation au festival des Cultures à Los Angles (USA); Témoignage de satisfaction de la ville de Detroit (USA); en 2009, la compagnie a bénéficié du Trophée du Meilleur de groupe de danse à Hunan (Chine); en 2011, elle a été Médaillée dans l’ordre National Kolatier (Guinée) et en 2014, elle décroché le Trophée C.I.O Sport et Culture.

Les Ballets Africains de la République de Guinée sont loin d’être épuisés. D’où sa relance semble être une  priorités des structures privées et autorités guinéennes en charge de la Culture. Un spectacle est prévu le 29 Septembre prochain au centre culturel franco guinéen. histoire d’éveiller les consciences et amener les mécènes ainsi que les ambassades à soutenir les Ballets Africains dans le pays de Sory Kandia Kouyaté.

Syta Camara et Mohamed Barry pour Afroguinée

A propos Fode Sita Camara

Journaliste reporter. Rédacteur en chef à ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Kindia a désormais son propre festival « SOLI MUSIC »

Kindia, la ville des légumes et des agrumes située à près de 137 kilomètres de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *