Home / Culture / Livres : ‘’Les zones monétaires de l’Afrique de l’ouest’’ de Manga Fodé Touré parait chez l’Harmattan Guinée

Livres : ‘’Les zones monétaires de l’Afrique de l’ouest’’ de Manga Fodé Touré parait chez l’Harmattan Guinée

La salle de formation de la banque centrale de Guinée a servi de cadre ce 7 janvier à la présentation de l’ouvrage ‘’Les zones monétaires de l’Afrique de l’ouest’’ de Manga Fodé Touré, actuel directeur général de la BICIGUI. Paru en 2014 chez l’Harmattan Guinée, ce livre est une étude comparative des 2 zones monétaires de l’Afrique de l’ouest (UEMOA et ZMAO) reposée sur un échantillon de 6 pays dont la république de Guinée, La Cote d’Ivoire, le Mali, le Sénégal, le Ghana et le Nigéria.

C’est en présence du gouverneur de la banque centrale et de cadres des banques et assurances que Manga Fodé Touré a officiellement présenté ce mercredi son 2ème ouvrage aux spécialistes des questions économiques et aux hommes de lettres. Intitulé ‘’Les zones monétaires de l’Afrique de l’ouest’’, ce livre est un fruit de 4 années de recherche en Guinée, à la BCAO et ailleurs en Afrique et dans le monde. Tout au long des 292 pages qui forment cet essai, l’auteur aborde des thèmes allant de la convergence macro-économique dans la CEDEAO jusqu’à l’intégration monétaire en Afrique de l’ouest en passant par l’indépendance des banques centrales et le régime d’échange optimal dans la CEDEAO.

Manga Fodé Touré, auteur

Prenant la parole, Manga Fodé Touré a décrit son ouvrage comme étant le fruit de ses recherches depuis plusieurs années sur une question bien pertinentes à savoir celle relative à l’intégration monétaire ouest africaine. « Plusieurs pays peuvent créés ensemble une monnaie pour amortir les chocs asymétriques et restés un peu plus fort ensemble. Bien sur que c’est un sujet complexe compte tenu de notre environnement sous régional, nous avons des pays francophones, anglophones, lusophones qui ne parlent pas la même langue » affirme l’auteur avant de reconnaitre qu’il est difficile de fédérer tous ces pays et de sortir quelque chose de potable. Plus loin, il dira que son livre est loin d’être parfait : « c’est juste une réflexion qui pose les bases d’une analyse macro-économique et d’une économie positive parce que ce qui est dans le livre n’est pas la vérité mais c’est une vérité ». Le directeur de la BICIGUI appellera enfin tous les spécialistes à apportera leurs modestes contributions dans cette démarche.

Sansy Kaba, éditeur

Reconnaissant que c’est la qualité du travail et la discipline qui a poussé sa maison d’édition à publier cet ouvrage, le directeur général de l’Harmattan Guinée a d’abord souligné le sérieux de l’auteur lors de sa première publication. « Quand monsieur Manga Fodé Touré nous a envoyé ce second projet, on a travaillé avec notre comité de lecture et c’est ainsi qu’on a trouvé que les idées qu’il défendait était de qualité, utile au pays et à la nation » a dit Sansy Kaba. Et de poursuive que ce livre est un essai économique qui ne prétend pas complètement aborder la réflexion et le sujet mais, il donne tout simplement son point de vue sur ce sujet donné.

Cet outil qui est désormais à la disposition des chercheurs, des étudiants pour travailler et continuer la démarche est accessible au prix de 300.000 francs guinéens dans les rayons de l’Harmattan Guinée et sera prochainement mis à la disposition des étudiants et des institutions d’enseignements supérieurs avec une réduction de 50%.

Retrouvez cet article sur Vision Jeunes

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Challenge/Palais de la culture : le vent violent qui risque d’emporter Bantama !

Depuis quelques jours, l’on constate de vives critiques très acerbes sur la toile à l’encontre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *