Home / Non classé / Ministère de la Culture : Une plainte contre un journaliste à la DPJ

Ministère de la Culture : Une plainte contre un journaliste à la DPJ


Mohamed Albé BANGOURA, journaliste et administrateur du site « Véracité Cachée », a rendez-vous, mercredi 08 juillet, à la Direction de la Police Judiciaire (DPJ).

Le confrère est convoqué suite à une plainte, selon lui, du Ministère des Sports de la Culture et du Patrimoine Historique.

Selon nos informations, la Miss Guinée 2010 ne serait pas contente des commentaires faits à son encontre sur le geste du Ministre d’Etat Sanoussi Bantama SOW. En effet, Fatoumata Kandet a reçu la semaine dernière une enveloppe de 40 millions de GNF des mains du Ministre d’Etat en guise de soutien pour la réalisation de son film intitulé « Vivre pour T’aimer ».

Ce geste n’est pas passé inaperçu pour le journaliste culturel qui a multiplié des publications sur sa page Facebook en affirmant que  »des projets similaires ont été initiés par d’autres réalisateurs et cinéastes qui n’ont jamais bénéficié de ce genre d’appui du ministre guinéen du département de la Culture. »

Notre source nous indique que l’ambassadrice de la beauté guinéenne de 2010 aurait saisi le service juridique du Ministère des Sports de la Culture et du Patrimoine Historique pour porter plainte contre le journaliste.

Notons que le journaliste culturel Albé Bangoura a, à son tour, saisi le Syndicat de la Presse Privée de Guinée pour pouvoir répondre, ce mercredi 08 juillet, à la convocation du Ministre d’Etat des Sports de la Culture et du Patrimoine Historique.

Nous y reviendrons !

Par Mohamed KOMAH , correspondant à Conakry

AFROGUINÉE 

 

A propos Mohamed KOMAH

Vérifier aussi

« Akhalouna », ce clip de Ibro Gnamet est fabuleux !

Ibro Gnamet ne lâche pas prise ! La star de l’écurie MusiK 100 Frontières vient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.