Home / AfroPeople / Miss Indira Barry à Conakry : La beauté au service du cœur !

Miss Indira Barry à Conakry : La beauté au service du cœur !

L’ambassadrice de la beauté  franco-guinéenne, Miss Indira  Barry est effectivement arrivée en Guinée cet après- midi de 08 juin pour mener à bien son projet humanitaire de lutte contre la drépanocytose. Après avoir été accueillie par un parterre de journalistes et des partenaires,  la reine de beauté a prise la direction de la Radio Télévision Guinéenne (RTG) pour l’enregistrement de l’émission « Culturellement Votre ». Elle mettra son séjour à profit pour mener le combat à la source contre cette terrible maladie qu’est la drépanocytose à travers un vaste programme d’action et de prévention.

Voici in extenso le libellé du projet de Miss Indira Barry en Guinée : Une Miss, un cœur, un combat  !

La drépanocytose

Appelée également hémoglobinose, est une maladie héréditaire qui se caractérise par une altération de l’hémo- globine, la protéine qui assure le transport de l’oxygène dans le sang. Elle entraine dans certains cas : crises douloureuses à répétitions, anémie grave, et infections sévères. La drépano- cytose est une maladie grave aux lourdes conséquences physiques et sociales, elle se soigne mais ne se guérit pas. Loin d’être une maladie très rare, elle est particulièrement fréquente chez les populations originaires d’Afrique subsa- harienne, des Antilles d’Inde et du moyen orient entre autres. Avec 50 millions d’individus, c’est probablement la première maladie génétique dans le monde.

A titre d’exemple, pour certaines zones d’Afrique sub- saharienne, la drépanocytose touche jusqu’à 2% des nouveaux nés. Pour certains pays de l’ouest Africain (Ghana et Nigéria), la fréquence du trait drépanocytaire atteint 15 à 30%. S’agissant de la Guinée, le nombre de cas est à la hausse. En effet, 1 adulte sur 5 est porteur du gène de la maladie et 1 enfant sur 25 en souffre. Le manque de laboratoires et d’appareils appropriés pour le dépistage ainsi que la question de la prise en charge financière rendent plus complexes l’accès aux soins pour les malades.

Un voyage humanitaire en Guinée pour redonner l’espoir 

Après avoir établi ce constat et avec les moyens à notre dis- position, l’idée est de contribuer à la lutte contre cette maladie en menant le combat à la source aux côtés de l’association SOS DREPANO GUINEE et son fondateur le DR Mamady DRAME par le biais de son centre de santé. Au cours de ce séjour en Guinée, de nombreuses actions seront menées :

-• Sensibiliser, et informer un large public sur la drépanocytose

-• Lutter contre l’isolement des malades drépanocytaires

-• Etablir des liaisons/Partenariat avec une association homologue française • Aide et soutien à l’accès aux soins pour les drépanocytaires Le centre proposera des consultations, un hôpital de jour, un laboratoire, et une pharmacie. Un lieu alliant à la fois soin, forma- tion, information et recherche clinique.

Le centre proposera des consultations, un hôpital de jour, un laboratoire, et une pharmacie. Un lieu alliant à la fois soin, formation, information et recherche clinique.

Durant le voyage en Guinée, Miss Indira sera accompagnée d’une délégation de bénévoles de l’AJGF qui l’aidera à mettre en œuvre différentes actions pour la réussite du projet. Ce voyage est planifié du 8 au 23 juin 2013. Le programme du voyage se décline comme suit : SeMaine de SenSibiliSation La semaine du 10 juin sera consacrée à la sensibilisation de la population. La sensibilisation de la population est un point focal du projet dans la mesure où, malgré le taux de prévalence très élevé, la drépanocytose reste une maladie très peu connu en Guinée.

La sensibilisation de la population passera par : – Les affiches publicitaires. – Les spots TV et radio. – Intervention à la radio et à la télévision. – Conférence de presse. – Distribution de dépliants d’information pour présenter la maladie. Il est prévu également au cours de cette semaine de mener une campagne de sensibilisation dans un grand établisse- ment scolaire et dans une entreprise. La semaine de sensibilisation sera clôturée par un gala de charité afin de récolter des fonds qui seront versés au centre.

Les actions à réaliser en Guinée

Semaine de l’espoir

Les 17, 18 et 19 juin : organisation de plusieurs actions dans le centre de drépanocytose – Accueil des malades (écoute, conseil). – Campagne de don de sang. – Consultation « gratuite » des malades et distribution de médicaments. – Campagne de vaccination. La vaccination s’adressera à des enfants de 9 à 10 ans.

Les bénéficiaires directs du projet sont :

Cette campagne s’adresse directement : – Aux adultes et aux enfants guinéens souffrant de cette maladie, Et précisément ceux vivant dans la capitale Conakry, soit plusieurs milliers de personnes.
– A toutes les catégories de populations (Enfants et adultes, hommes et femmes, et à toutes les catégories socioprofessionnelles : Elèves/Etudiants, salariés, pro- fessions libérales, fonctionnaires etc…

Bénéficiaires du projet indirects

Le centre de la drépanocytose de l’ONG SOS DREPANO GUINEE. C’est dans ce centre que seront organisées les journées d’information, de sensibilisation et de dépistage de la maladie.
– Administrateurs sanitaires : Le projet participe à l’atteinte des objectifs de l’administration sanitaire en matière de lutte contre la drépanocytose.
– Elus de la ville de Conakry : Le projet répond à une problématique de santé publique, enjeu majeur pour les élus locaux.
– Les communautés vivantes dans les régions autres que Conakry : Elles pourront bénéficier de la campagne de sensibilisation faites dans les médias et même des actions menées dans le centre (consultation gratuite, vaccination, etc…) si elles effectuent le déplacement jusqu’à Conakry.
Le projet sera réalisé dans la ville de Conakry qui compte 2.100.000 habitants (données de 2009). La beauté au service du cœur !

Dossier de Presse Transmis par l’Association des Jeunes Guinéens de France AJGF.

www.afroguinee.com

 

 

 

 

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

BOOBA – Glaive (Clip Officiel)

Booba avait sorti il y a quelques semaines un titre intitulé « Freestyle Pirate » d’une minute où …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *