Home / Actualités / Polémique autour de l’organisation de Miss Guinée : le comigui clashe Jeannot !

Polémique autour de l’organisation de Miss Guinée : le comigui clashe Jeannot !

L’Etat va t-il s’emparer désormais de l’organisation du concours Miss Guinée à Conakry ? Aujourd’hui, dans le pays, des voix s’élèvent dans tous les sens pour protester contre l’organisation de ce grand concours de beauté par la structure Comité Miss Guinée (Comigui) pilotée par Johanna Barry.

Qu’est ce qui a suscité cette polémique ?

Certains acteurs de la culture en Guinée dont l’actuel directeur national des Arts et de la Culture, Jean Baptiste Williams, estiment qu’une structure privée, n’a aucun droit d’organiser des concours nationaux tels : Miss Guinée, Le Championnat National de Football et bien d’autres… Selon lui, seul l’Etat est habileté à le faire. Des propos qui ont aussitôt provoqué une vive réaction venant du Comigui, structure organisatrice de Miss Guinée depuis huit (8) ans en Guinée.

Notre Rédaction a réussi à joindre au bout du fil, le Coordonnateur général du Comigui, Jean Elo, pour ses réactions : « Le Comigui a un contrat avec l’Etat. La voix officielle c’est le ministre. Ce n’est pas un directeur national. On s’en fou de ce qu’il dit. Il n’est pas ministre de la Culture. Un, il parle à son nom propre. Deux, les instances internationales des élections Miss dans le monde, la seule personne qui y a la signature de la Guinée, s’appelle Johanna Barry (Présidente du Comigui NDLR). Donc, si on raconte des conneries  à Conakry, ça ne me fait ni chaud, ni froid et il y’a rien qui nous oppose.  On sait bien qu’il ya une base solide. On est dans un pays civilisé. Johanna Barry ne s’est pas levée un matin pour faire l’élection Miss Guinée. Ça veut dire qu’on a des documents,  c’est un contrat, c’est une convention, c’est la loi, c’est la justice » , argue-t-il .

Et de poursuivre en taclant Jeannot que seule la Cour Constitutionnelle est habilitée à dire non au Comigui pour l’organisation de l’événement Miss Guinée  :  « La seule personne qui peut dire à Johanna Barry, tu ne peux plus organiser Miss Guinée, c’est le président de la Cour Constitutionnelle. Ils ont tous les documents. Laissez-moi vous dire une chose importante…. Le même Jeannot Williams a insulté en 2010 son ministre de l’époque, Cheick Fanta Mady Condé qui est aujourd’hui, Secrétaire Général de la Cour Constitutionnelle…Renseignez vous et cherchez les journaux de 2010, il a fait pire que ça. Il est allé insulter son ministre parce qu’il se dit que le ministre a signé ce contrat là, permettant à Johanna d’être à l’abri pour faire l’élection Miss. Donc, ce n’est pas sa première. Au moins cette fois-si, il n’a pas insulté le ministre. Je vous conseillerai de rencontrer M. Cheick Fanta Mady et il vous dira qui est Jeannot Williams. Donc ça ne changera rien. Quand on a un contrat, c’est la loi qui décide mais pas des individus ».  

Reste à savoir  maintenant si ces argumentaires du coordinateur général du Comigui tiennent la route face à la vague de polémique qui taxe sa structure d’amateurisme et de clientélisme dans l’organisation du plus grand concours national de beauté en Guinée.

Affaire à suivre…

Fodé Sita Camara, notre correspondant basé à Conakry 

 

A propos F. Syta Camara

Rédacteur en chef à ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

SEKOUBA BAMBINO EN CONCERT LE 5 JANV. À CKRY

L’artiste international guinéen, Sékouba Bambino Diabaté vous donne rendez-vous le 5 janvier prochain à Atlantic …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *