Home / AfroPeople / Quand le Nigeria s’arrose au champagne

Quand le Nigeria s’arrose au champagne

Dans les boîtes de nuit de Lagos, le vendredi soir, impossible de ne pas céder à la tentation du champagne. Les serveurs de tous les clubs de la mégalopole nigériane slaloment le long des pistes de danse, des seaux à glace plein les bras, débordant de bouteilles. A chaque table, des jeunes gens très élégants s’enivrent. Leur dernière fantaisie ? Les bains de champagne  : on arrose la tête d’un ami, bouteille après bouteille. Ou l’on se lave les mains au champagne frais, au milieu du dancefloor.

Au Nigeria, il semble y avoir deux liquides qui comptent : le pétrole, qui rapporte des milliards, et le champagne, qui en coûte malgré tout beaucoup moins. Ce dernier suscite une véritable passion, qui se niche jusqu’au cœur des tubes de la pop nigériane. L’hymne des soirées dorées de la capitale, où se concentre la grande majorité de la consommation de champagne, a longtemps été Yahooze (2007), chanson d’Olu Maintain, qui glorifie les pitreries et la fortune des Nigérians ayant monté des arnaques sur le Web. Librement traduit, cela donne  : « Lundi, mardi, mercredi, jeudi, les mecs s’agitent ; vendredi, samedi, dimanche, champagne, Hennessy, Moët. Pour tout le monde. »

L’ancien secrétaire d’Etat américain Colin Powell a été vu, en 2008, au Royal Albert Hall de Londres en train de se déhancher sur cette chanson. Dans le clip, flûtes et bouteilles de champagne sont à l’honneur, servies sur un tapis de dollars. Une escouade de jeunes filles secouent leurs derrières à peine couverts par une mini-jupe. C’est la génération « Effizy », contraction de « effect » (effet) et de « fizzy » (pétillante).

1 % de la population en possession de 80 % des richesses

Un déluge de chansons à succès glorifiant le champagne a vite fait oublier l’ère Yahooze. Show Me Yuh Rozay (Montre-moi ton [champagne] rosé) (2013), du chanteur nigéria ­KetchUp, ou Champagne(2015), du groupe zambien Urban Hype. Mais le plus gros tube reste celui de Dr Sid, Pop (…) Lire la suite sur lemonde.fr

Richard Geoffroy, pour Dom Pérignon : « C’est comme un récit, et je dois être à la hauteur… »
Inscrivez-vous aux newsletters du Monde.fr

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Maître Gims sur un projet caritatif en faveur de l’Afrique !

C’est officiel ! Maître Gims va mettre en chantier « Les 13 salopards », un projet caritatif …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *