Home / Actualités / Rétrospective 2014 : Culture et showbiz en Guinée !

Rétrospective 2014 : Culture et showbiz en Guinée !

Tops, Flops, polémiques et révélations, © Afroguinée Magazine vous fait son condensé 2014 de l’actu culturelle et du showbiz à Conakry !

A quelques jours du nouvel an 2015, votre site de référence © Afroguinée Magazine vous fait une rétrospective des faits marquants de 2014 dans le monde du showbiz et de la culture en Guinée. A lire absolument pour être au diapason !

L’année des drames et des annulations de concerts…..

En quintessence, l’année 2014 en Guinée a été tout, sauf celle de la grande fanfare culturelle. Car, elle n’a nullement répondu aux attentes et aspirations des promoteurs et autres acteurs culturels du pays. Ça été une véritable année de sevrage culturel surtout coté création artistique. Pis, une année de paralysie et de ralentissement des activités culturelles.

Des drames, des tensions,  des reports et annulation des spectacles, veto et dictats des autorités sur la production événementielle, des cas de maladies et de décès ont été les principaux éléments qui ont complètement paralysé le secteur culturel guinéen durant l’année 2014.

D’entrée de jeu, l’année de 2014 s’est annoncée dans le pays de feu Sory Kandia Kouyaté par un drame survenu le 1 er janvier à la plage de Lambanyi à Conakry lors d’un concert du célèbre reggae man guinéen, Takana Zion et qui a causé la mort de six (6) adolescents, selon un bilan officiel. Un drame dont les causes étaient liées à la défaillance d’un petit pont qui n’avait pas pu supporter l’affluence des nombreux spectateurs mobilisés pour l’osmose musicale reggae.

Pont_Lambanyii-600x400Lambanyi plage

Six (6) mois après, c’est-à-dire le 29 juillet 2014, le même genre de drame s’est reproduit à la plage de Rogbanè à Taouyah et cette fois-ci, 32 innocents passèrent leur vie à trépas au cours d’une bousculade à la sortie de la plage. Aussitôt, le directeur général de l’Agence Guinéenne de spectacle, Malick Kébé ; l’organisateur du spectacle fatidique, Ablaye Mbaye de la structure Meurs Libre Prod (MLP), les administrateurs de ladite plage ont été tous arrêtés sous l’ordre du Président de la République, le Pr. Alpha Condé. Derrière ceux-ci, des gros bonnets du pays ont été également inculpés dans l’affaire dont le gouverneur de la ville, Soriba Sorel Camara et le Président de la Délégation Spéciale de Ratoma, Ibrahima Batouta Camara. L’affaire est encore sur la table de dame Thémis.

Ces deux drames « historiques » ont interpellé les autorités et les populations guinéennes sur les conditions alarmantes relatives à la production de spectacles et d’évènementiel en Guinée, notamment le manque criard de lieux de spectacles appropriés. Ainsi dse promesses et mesure « utopiques » ont été annoncées par les autorités pour que plus jamais, de telles tragédies ne se reproduisent dans le pays.

victimes-drame-taouyah drame-à-rogbané-2x8hc285o1e2as9ml61sei

Sous l’ordre du gouverneur Soriba Sorel, les espaces culturels de la capitale  Conakry ont été ainsi cadenassés, selon lui, le temps d’examiner les problèmes qui assaillent ce secteur et en même temps, observer l’état d’urgence sanitaire pour limiter la chaine de contamination liée à la fièvre hémorragique à virus Ebola qui, durant toute l’année, a fait des milliers de victimes. Et voilà, ainsi commence une période de vache-maigre sans précédent  dans le monde du showbiz guinéen. Puisque, les productions d’albums, des dédicaces, des spectacles etc…vont finalement devenir très rares.

isntinct Killers_plage de Rogbané ???????????????????????????????

Sortie d’album, artistes, single et concerts dédicaces….

La période mars-avril a été la plus fructueuse en matière de sortie d’albums, nous faisons cas ici des meilleurs sorties d’albums

Kandia Kora a sorti son album « NDjirabamadi » en février ; l’album « Polossé » d’Abraham Sonty au mois de mars ; Mme Hadja Maningbè Kouyaté ; Mai Tanaka ; DTM avec son album « No limit » en mars, Habib Fatako .  Le double album de Fatoumata Kamissoko sorti le 04 avril et la sortie de la compil «Carton Rouge » de Béni Kha Crew  en juillet  le jour de la fête de Ramadan .

Malgré la psychose Ebola, quelques artistes et promoteurs ont foncé même dans l’impossible pour faire vivre l’écho culturel.

« l’African Woman » de Sia Tolno, sorti le 11 octobre ainsi que quelques singles dont « Messi » de Konko Maléla-Marcus ;  « Bolingo » chanté par Fisch killer et Khady Diop ; les morceaux humanitaires comme « Fria Relève-toi » ; « Un geste pour la Vie » initié par Meurs Libre Prod (MLP) ont tous marqué les esprits.

[vsw id= »cSzksYTWtdM » source= »youtube » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]

Et  »Les Voix Solidaires » rendant hommages aux victimes de Rogbanè ; la chanson « Ebola » avec Aicha Koné ; et tant d’autres ont fredonné pour faire renaître l’espoir dans les cœurs des mélomanes.

BARAA-K , le come-back !

Pionnier du mouvement hip hop Reggae en Guinée, Baraa- K a signé son retour  dans le milieu après près de 10 années d’absence avec l’album  » Uranium Appauvri  ».

[vsw id= »UxEWAZzXKuo » source= »youtube » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]

Evènements & concerts….

 Reports et annulations d’événements majeurs

Plusieurs événements majeurs ont fait l’objet de reports et parmi lesquels nous pouvons citer, le concert du célèbre groupe nigérian, P. Square au compte du FIPA qui devait être organisé par les Productions Tidiane World Music ; le concert de Youssou N’Dour le 29 mars au Palais du Peuple pour fêter le leadership d’une société de téléphonie mobile,  le spectacle des Toofan et l’évènement Miss Guinée 2014.

Le TOP : « Massala Missali Show » organisé le 13 avril 2014 !

Les concerts les plus marquants de l’année ont été Le « Massala Missali Show » organisé le 13 avril par mass Productions mettant sur scène le groupe Instinct Killers qui a fêté à l’occasion les 10 ans de son existence couronnés de 20 trophées dans le sillage du showbiz guinéen. Après s’en suit, le spectacle marquant le 5ème anniversaire du groupe Banlieuz’art à l’esplanade du Palais du Peuple de Conakry……

Le Flop : Evènement Carton Rouge Béni Kha Crew 2014 !

En matière d’évènement, le flop de l’année a été le concert dédicace de la compil ‘’Carton Rouge’’ de Beni Kha Crew produit par Benedi Records. Très attendu, après une forte médiatisation sous le sceau d’une compilation de hip hop dance-hall de nombreux artiste urbains de l’écurie de Benedi, le concert a accouché d’une simple sourie le 28 juillet. Dur !

Carton-Rouge-620x330

Koundouwaka  sacré meilleur artiste de l’année !

 Abraham Sonty Koundouwaka a été incontestablement l’artiste de l’année en Guinée et a décroché le prix de la meilleure prestation scénique à la 10ème édition du festival « Star de l’intégration et de la Culture Africaine (SICA) 2014 au bénin. Il a été également au centre de la plus grosse polémique du showbiz guinéen de cette année en refusant de se produire en spectacle à Paris le 16 décembre 2014 avec Diya’Prod.

[vsw id= »NkpcF5wbBJM » source= »youtube » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]

Kandia Kora, la révélation de l’année !

Actuellement parmi les artistes et musiciens guinéens les plus en vue dans le monde, Kandia Kora a marqué 2014 de son empreinte musicale. Il a sorti un somptueux album « NDjirabamadi» en février 2014 au Palais du Peuple de Conakry. Un projet solo qui constitue pour nombreux mélomanes, la révélation musicale de l’année en matière de musique guinéenne. Tout au long de 2014, il était sur les grands podiums du monde avec Tiken Jah Fakoly, Jean Louis Aubert ou encore C2C.

[vsw id= »5o7o2A6osRk » source= »youtube » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]

Oudy 1er , toujours aussi fashion !

Oudy 1er auteur de plusieurs single à succès en 2014 a surtout fait le buzz avec son dressing code. Le chanteur de coupé- décalé a été de loin l’artiste  guinéen le mieux habillé de 2014 avec tendance et fashion et dans tous les styles.

Sa dernière vidéo » Tu n’aimes Pas Tu Laisses Pas » parle d’elle même. Top !

[vsw id= »t_QOSLFJdGM » source= »youtube » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]

Des festivals à Conakry…

Lancement-Festival-Manifest-620x330

Top : Le festival qui a engrangé du public en 2014 est bien la 6ème édition du « Festival International de Musique ‘’Manifest’’ » organisée du 21 au 27 avril à la Plage de Rogbanè par la structure Benedi Records. Un festival qui a connu la présence des grosses pointures de la musique urbaine du pays ainsi que ceux internationaux notamment, Cali-P et Daddy Mory, tous originaires de l’île de la Martinique.

[vsw id= »sAanOhmJieQ » source= »youtube » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]

Au même mois, deux grands événements ont été aussi organisés à savoir : le 53ème anniversaire du célèbre groupe emblématique guinéen, le Bembeya Jazz National au Musée National à Conakry et le Salon du Livre connu sous le nom de « 72Heures  du livre » organisé du 23 au 25 avril au Centre Culturel Franco Guinéenne (CCFG) par l’Harmattan Guinée.

Coté Théatre , ‘’Un cadavre dans l’œil ‘’ de.. ‘’Livre Intime de Dieu’’ présenté par Oumar Manet ont été les succès de l’année.

Flop : La 7ème édition du Festival international du Jazz organisée du 28 au 31 Mai à Conakry par la structure African Multimédia Group n’a pas de drainer grands monde.

Conakry a abrité aussi la 10ème édition du festival « Kora Et Cordes » organisé par Ba Cissoko, mais l’évènement n’a pas connu un grand succès.

Des évènements de récompenses….

« Le prix Djéliba » organisé par l’Union des Journalistes Animateurs Culturels de Guinée (UJACGUI) et « Guinée Music Awards » par Abraham Entertainment, ont été les deux plus grands évènements de récompenses de l’année puisque, le Djémbé d’Or a été finalement annulé à cause de la psychose Ebola a soutenu les organisateurs.

 Coté Diaspora …

Top : L’évènement Miss Guinée France organisé par l’AJGF a encore raflé la palme d’or de l’organisation et de la mobilisation des Guinéens à Paris. L’équipe dirigée par Ibrahima Lampy a fait de la 8ème édition de Miss Guinée France l’évènement culturel majeur de la communauté guinéenne en Europe. Ce qui mérite bien des éloges !

La « Kora Dans Tous Ses Etats » seul festival culturel guinéen en France depuis 7 ans a encore fait mouche cette année. La 7 ème édition a refoulé du monde au New Morning avec une belle brochette de virtuoses de la kora dont Prince Diabaté, Ba Cissoko , N’Faly Kouyaté , Djely Moussa Condé et tant d’autres qui ont tous endiablé le public parisien.

LKDTSE-2014-Flyer_02-Web-600x423

Flop : si Aissatou souaré a été couronnée dans l’apothéose, ambassadrice de la beauté guinéenne dans l’Hexagone, par contre, le flop de l’année a été l’organisation à Bruxelles de Miss Guinée Belgique 2014, un évènement concocté par la structure ABSL Plus de Bangaly Diarra.

Des réseaux, des collectifs et autres structurelles culturelles….

Rappelons que l’année 2014 a connu la formation de quelques structures culturelles comme le Réseau des Managers d’Artistes de Guinée (REMAG) qui a d’ailleurs bénéficié d’une formation en vue d’outiller mieux, les mangers guinéens ; la Fédération des Opérateurs Culturels de Guinée (FEDOC) créé le 07 juin et l’Union des Journalistes et Animateurs Culturels de Guinée (UJACGUI) qui a lancé ses activités le 12 mars. Avec pour objectif commun : la valorisation de la culture guinéenne.

Les mois de Juin et Novembre ont été des périodes de tensions et de colère. Les acteurs culturels accusaient le premier ministre d’avoir occulté leur secteur lors de son passage devant les députés du pays. Et l’éclatement du mouvement appelé, « Collectif des Artistes de Guinée » Des luttes d’intérêts et des querelles d’égo qui mettaient au prise des artistes guinéens ligués derrière Takana Zion et Elie Kamano. Avec une avalanche de réactions et de polémiques , ces deux chanteurs de reggae ont fait le buzz 2014 et de façon décapante dans le milieu du showbiz guinéen.

Akon et ses projets à Conakry, Amadou & Mariam, Cheik Doukouré….

La Guinée a connu dans l’année 2014, l’arrivée des certains artistes de renommée internationale comme Aliou Badara Thiam-Akon pour ses projets sociaux et humanitaires lancés en Guinée ; Amadou et Mariam arrivé le 28 février pour un spectacle solidaire au Novotel, Youssou N’Dour pour son concert annulé ; le réalisateur international guinéen, Cheick Doukouré pour la réalisation d’une série de 26 minutes et de 12 épisodes qui lui coûte près de 7 milliards de francs guinéens.

Akon-Conakry Akon & SoulBangs

Des malades et des décès ……

En 2014, le paysage culturel guinéen a eu plusieurs coups durs avec la mort pitoyable de l’artiste Big Dré le 10 novembre des suites de longue maladie. Le célèbre Souleymane Koly, fondateur du groupe Kotéba qui a tiré sa révérence le 1er août , Ibn Kenyatta retrouvé mort à Toulouse  le 19 octobre et le célèbre comédien, Mody Oumarou de Lewu Guéré décédé en décembre.

A ces cas de décès, s’ajoute le lot de malades. Des artistes de renom qui ont passé l’année malades comme Yaya Bangoura-El Bangou ainsi que Hadja Kadé Diawara, qui vivent  aujourd’hui, misérablement après des décennies de succès et de joie culturelle apportées à la nation. Bien d’autres sont encore alités souffrant dans l’anonymat.

Ensuite, Dj Sisqo qui s’est fait tirer dans les jambes à Berlin….. Cela a bien failli être le pire  buzz de l’année. Eh…oui !

Djekoria-Fanta dj-sisquo (600x400)

Quand La RTG se mêle de la danse …..

Rappelons que le paysage culturel guinéen rentrera dans un nouvel an avec l’interdiction de diffuser les clips qui, selon le Directeur de la Radiotélévision Guinéenne, M. Yamoussa Sidibé, ne vendent pas la culture guinéenne. Une décision administrative qui reste tout de même très controversée dans le milieu du showbiz guinéen, les artistes de musique ne l’entendent surtout pas de bonnes oreilles.

En manque de télé-crochet véritable et populaire, la RTG améliore de mieux en mieux sa grille de programmes culturels. L’émission matinale Kolomatin est actuellement la meilleure de la première lucarne joyeuse du pays. Et à l’opposée, Maxi Hip Hop et Grand Public sont devenus pour nombreux téléspectateurs guinéens, des émissions de piètre qualité diffusées par la RTG.

Un condensé  Aboudy CAMARA et Fodé Sita pour  Afroguinée Magazine © 2014

www.afroguinee.com 

 

 

 

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Guinée/Showbiz : Tidiane « World Music » relance le débat

[CARTE BLANCHE] Via un post sur Facebook, le PDG des Productions Tidiane World Music vide …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *