Home / Actualités / RETROSPECTIVE 2018 – Culture et Showbiz en Guinée !

RETROSPECTIVE 2018 – Culture et Showbiz en Guinée !

Banlieuz'art sur scène au stade du 28 Sept à Conakry

Top ou Flop, ©Afroguinée Magazine vous fait sa rétrospective de l’actualité culturelle et du showbiz. Un résumé des temps forts de l’année culturelle 2018 en Guinée !

Entre Sorties d’Albums, Clips, Scandales, Top, Flop et Buzz, voici notre condensé des faits culturels marquants de l’année 2018 autour de la Guinée et sa diaspora. Lisez !

L’année des gros spectacles !

En Guinée, l’année culturelle 2018 a été marquée par des concerts géants. Conakry a été une destination très fréquentée par des grands noms de la musique africaine et d’ailleurs.

L’année s’est ouverte par le concert exceptionnel du parrain de la rumba, Koffi Olomidé, un événement signé par les Productions Tidiane World Music. Ont suivi, le double spectacle de Salif Keita, Extra Musica, Vegedream, Aya Nakamura qui furent un réel succès. La chanteuse Zaho était passée à Conakry vers août, à l’occasion de la célébration des 10 ans de la Radio Espace FM Guinée, un autre évenement majeur qui a marqué l’année.

Le concert du groupe Banlieuz’art en mars pour la sortie vertigineuse de son album « Kounfayakoun Kalanké » restera et demeure le plus grand spectacle organisé au stade du 28 Septembre. C’est un carton. (Voir image)

Cet exploit et la qualité de l’album « Kounfayakoun Kalanké », ont valu au groupe BLZ d’être le « Meilleur en raflant le gragnd prix doté du trophée « Binta Laly Sow », initié par le journal « Podium Magazine ».

Dans la même catégorie, on peut citer ceux de Oudy 1er en Novembre pour la célébration de ses 10 ans de carrière. Ensuite, les spectacles SICARIO de Djanii Alfa, Degg J Force 3 and Freinds. La Grande « Nuit du Pôdha », le concert « Hommage à Miriam Makeba » présenté par Sayon Bamba et le « Match Du Rire », organisé en avril par NORD SUD COMMUNICATION faisant un double guichet fermé, ont été le top des spectacles bluff de l’année.

Photo : Les humoristes Kabakoudou de la Guinée et Agalawal de la Côte d’Ivoire

 

Des concerts qui ont viré au flop !

Nombreux concerts de l’année 2018, ont carrément viré à l’échec en terme d’affluence. Notamment, ceux de Sia Tolno et Baba Samba respectivement pour la sortie de leur nouvel album « This Train » et « Mon Honneur ».  Le monde a également boudé les spectacles de Singuila et Mohamed Django dans le cadre de Vacances Show. Bien dommage !

Evénément people de l’année

Aly 100 Sons et Cheka Katenen sont restés durant l’année 2018, au coeur d’un énorme buzz lié à leur prétendue relation. Cela depuis la diffusion de leur clip « Marafangni ».

Nombreux estiment que ces deux stars de la musique guinéenne, entretiennent une relation amoureuse. Ce qui a amené nombreux curieux à aller regarder leur spectcale intitulé « Marafangni Show » le 31 décembre au palais du peuple de Conakry.

Quand les festivals se sont démultipliés en 2018

L’année 2018 était aussi riche en festivals notamment : des Grillades, le Fristival à Fria, le festival des arts de Guinée (festargui) à Dabola, le festival Soli Music à Kindia, le festival Urbanation BBoy, le festival de théâtre de Dubréka (festard), le festival Lassiry Graffiti.

A cela s’ajoute le festival de l’unité africaine initié par le reggae man, Takana Zion. Cette grande messe de la musique urbaine a connu la participation de Xuman du Sénégal, Sister Mame du Mali, Lyricson et Baraa-K de la Guinée, Ishmel McAnuff et Makarov de la Jamaïque.

Dans cette catégorie, certains festivals ont néanmoins viré au flop et d’autres même au scandale. On peut citer entre autres : Le Festival Panaf en Allemagne et Festival Panafricain Art de N’faly Kouyaté à Bruxelles.

Sorties d’albums, clips et de singles à succès

 Comme l’année dernière, 2018 a connu un foisonnement d’albums à savoir, « M’ma Namoungni » de Le Gros Killer Mic (LKM) ; « This Train » de Sia Tolno en décembre ; « Dimèdi » de Natu (Ideal Black Girls) ; « Kounfayakoun Kalanké » de Banlieuz’art ; « Sicario » de Djanii Alfa ; « My Story » de Keyla K et autres…

Des singles comme : « Songni » de Soul Kakandé; « Chez moi » de Le Gros Killah Mic (LKM) ; « A lokhè Nankatakhi », de Cheka Katenen ; « Laharé » de Mousto ; « M’bognai Mou boma » de Tam’s Kartel ; « Na Mariama » de Degg J Force 3 ; « Tolérance » de Fodé Baro ; « Ni Dari » et « Ni Baraguè A soukhoudé » de Levi Bobo ; « Jaloux » de Petit Kandia ; « Depuis Issafa » de Mejesty, « Kéfouré » de Takana Zion et autres, ont marqué l’année 2018.

« Emou Noma » de Banlieuz’art, « N’kalékhi » d’Ibro Gnamet, « Genre Genre » du groupe Instinct Killers ; « Wontan Ka Allah », « Daddy » de Bouba Menguè ; « N’khanou » de Macheté des Espoirs de Coronthie; « Dôdô » d’Abraham Sonty, ont été les tubes à succès de l’année 2018.

Le Top des clips vidéos : « Gbingbin » de Takana Zion ; « An’Ba » de One Time ; « Mikhi Kobi » de Banlieuz’art, Djanii Alfa – Woro en collaboration Didi B de Kiff No Beat ; « Pata Pata » de Miriam Makeba interprété par Sayon Bamba; « Nany Baly » de Manamba Kanté, « Singué Love » de Soul Bang’s ; « Bimmo » de Bébé Baya ; « Comment va ? », d’Albert Keckson, « Y’a Nous, Y’a eux » de Louny ; « Do you Know » de Silatigui ; « Man Dali » de Khady Diop et autres seraient des supers clips qu’on pourrait apprécier en 2018.

 Des collaborations ayant fait un énorme buzz

 « Téri yah » chanté par Banlieuz’art et l’ivoirien Serge Beynaud ; « Coco » de Azaya et Timaya ; « Marafangny » de Cheka Katenen et Aly 100 Sons ; « Fi Boubou » de Keyla K en duo avec Moussa M’baye ont été les tandems à succès.

Les Révélations musicales de l’année

Le groupe Gnamakallah et Mohamed Django ont été les révélations de l’année 2018. Respectivement, leur tube à succès « On Dort Pas Dans Taco » et « Gnögnögnö » ont marqué les esprits et fait danser les mélomanes. Le groupe « Origin » s’est fait également annoncé avec bruit.

 

Activités phares du ministère en charge de la Culture

Même si nombreux défis restent encore à reléver, le ministère en charge de la culture  a posé quelques actes en 2018 dont la présentation du document de la Nouvelle Politique Culturelle, l’organisation de la Quinzaine Artistique et celle du  Festival National des Arts et de la Culture (fenac).

Pour redorer le blason en 2019, le ministre Sanoussy Bantama Sow a défendu son budget devant les députés qui s’élève à plus de 180 milliards de francs guinéens.

Forte participation de la Guinée aux compétitions internationales

Le Salon international de la Mode Africaine (SIMOA) à Abidjan, la Grande Nuit du Slam au Burkina Faso par l’entremise du jeune Yaya Kassé, le Prix Découvertes Rfi à travers l’artiste Azaya, sont quelques compétitions internationales auxquelles la Guinée à particper.

Théâtre 

2018 a été une année de théâtre dont la grande partie fut présentée au centre culturel franco guinéen (ccfg) baptisé l’espace Sory Kandia Kouyaté.

« Sâatè », le roman de Yamoussa Sidibé interprété par la compagnie bouche d’Air; « le Fouet dans le Duel » de Petit Tonton furent quelques pièces théâtrales ayant marqués l’année.

©AFROGUINEE souhaite une année de succès  au monde du Showbiz guinéen

www.afroguinee.com

A propos Fode Sita Camara

Journaliste reporter. Rédacteur en chef à ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

[Vidéo] Takana Zion vient de surprendre à nouveau…

Takana Zion s’essaye au blues et il le fait pertinemment bien! « Mashugui » a de nouveau  …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *