Home / AfroPeople / Rihanna : «Mes bijoux sont faux»

Rihanna : «Mes bijoux sont faux»

La star aime les accessoires à petit prix. Vous pensiez que Riri était la reine du bling, adepte de la joaillerie hors-de-prix. Pas du tout! Dans un entretien au magazine Vogue, la chanteuse explique ne jurer que par les bijoux Claire’s.

Les stars, leur vie de rêve, leurs vacances exotiques et leurs quincailleries, pas toujours de luxe. Car certaines se démarquent définitivement,  comme la chanteuse Rihanna. La reine du cliché choc avoue sans complexe aimer les bijoux accessibles, ce qui aura de quoi séduire les adeptes de son look bling. En une du Vogue France pour le mois de mars, Riri se confie sans détour sur son amour des bijoux accessibles. «Tous mes bijoux sont faux, ils viennent de chez Claire’s. Ou sinon je les achète dans la boutique de ma mère à la Barbade. Le magasin s’appelle FAB-U-LUS.» Une déclaration sans langue de bois pour celle qui tutoie les charts.

Mais attention, pas question pour autant de lui piquer tout son attirail. La belle n’est pas très partageuse. «Je ne veux pas que les gens s’habillent comme moi. On doit avoir son propre style, mais avec un petit côté Rihanna. Il faut jouer les impertinentes, prendre des risques pour être stylée.» Une vision des choses qu’elle applique à la lettre, tant la jolie brune a fait de l’irrévérence sa signature. Entre ses clips tendancieux – récemment en duo avec la bombesque Shakira -,ses photographies controversées dans une mosquée lors d’un voyage aux émirats, le style Rihanna est résolument risqué! Saupoudré de jolis bijoux dorés shoppés chez Claire’s…

Gala.fr

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Maître Gims sur un projet caritatif en faveur de l’Afrique !

C’est officiel ! Maître Gims va mettre en chantier « Les 13 salopards », un projet caritatif …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *