Home / Actualités / [Scandale] Koundou Waka s’est-il fait avoir par Yemi Aladé ?

[Scandale] Koundou Waka s’est-il fait avoir par Yemi Aladé ?

Koundou Waka et Yemi Aladé

L’artiste guinéen, Abraham Sonty promet de confisquer par l’entremise de la Gendarmerie nationale, le passeport de la star nigériane, Yemi Aladé une fois que celle-là mettra les pieds sur le tarmac de l’aéroport international de Conakry ce dimanche. Nous apprennent nos confrères de Guineenews.

Rappelons que cette célèbre chanteuse de la Naja, est invitée à Conakry pour le festival des grillades déjà ouvert sur l’esplanade du palais du peuple.

Alors, que s’est-il passé entre Koundou Waka et Yemi Aladé ? ©AFROGUINEE vous remonte les faits.

En gros, il s’agit d’une affaire de featuring que Koundou Waka a toujours voulu décrocher avec la chanteuse nigériane mais fort malheureusement, ce deal tourne au vinaigre. Oui, on se rappelle, avant la sortie de son album « La Haine de L’autre » en février dernier, Abraham Sonty avait effectué un voyage sur le Nigeria pour rencontrer Yemi Aladé dont la presse people guinéenne ignorait les clauses de cette entrevue. Mais quelques mois après, l’affaire explose et le concepteur de « Dôdô » met à nu ce scandale qui fait déjà jaser toute la sphère culturelle guinéenne.

LIRE AUSSI : Yémi Aladé aurait exigé 50 mille euros à Sonty pour une collaboration

Koundou Waka crie aujourd’hui à l’escroquerie et soutient que Yemi Aladé et son équipe l’ont fait perdre une somme de 32 mille dollars US. Oui, 32 mille dollars US ! Le chanteur guinéen s’est-il fait avoir ? voilà il s’explique au micro de nos confrères de Guineenews.

« En 2018, j’étais allé à Lagos avec Titi de la France, avec qui je travaille actuellement. C’est elle qui a contacté le béninois Komlan, co-producteur de Yemi Alade dans l’espace francophone. Ce dernier nous a demandé d’y aller pour 5 jours pour l’enregistrement et le clip. J’ai pris mon billet et payé également le billet de Komlan et de Titi.  Or, le prix de ces trois billets peut enregistrer un album. Mais comme vous le savez, je suis quelqu’un de grande ambition et qui sait où il veut arriver », confie, Koundou Waka.

Au lieu des 5 jours donnés par le coproducteur, Abraham Sonty dit avoir fait un mois et 5 jours. Le tout à ses frais. Et je payais l’hôtel à 180 dollars par jour, sans compter les chambres d’hôtel de Komlan et Titi. Pendant ce temps, indique-t-il, Yemi et son staff étaient en Angleterre alors que le manager général de la nigériane lui avait pris 5000 dollars pour l’arrangeur.

« Et entretemps, poursuit Koundou Waka, Yemi m’a demandé de payer 10 000 dollars comme frais du studio, de l’arrangement, de son place-voix et son déplacement. Puis, elle a tenu, pour une question d’image, que ce soit elle qui me propose celui qui va faire le clip. Ces gens-là m’ont demandé 25 000 dollars pour le clip. J’ai discuté et on est tombé d’accord sur 15.000 dollars », égrène, déçu, le concepteur de Polossé et de La haine de l’autre. Il a été contraint de regagner le pays pour fouetter d’autres chats, vu que ce projet musical peinait à se matérialiser.

A noter que Afroguinée a tenté de joindre la chanteuse mise en cause, Yemi Aladé et son équipe sur leurs différents comptes Instagram et Twitter, mais en vain.

Affaire à suivre…

A LIRE AUSSI SUR GUINEENEWS

A propos Fode Sita Camara

Journaliste reporter. Rédacteur en chef à ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

RAP GUINÉEN : LE GROUPE HEZBO-RAP VIENT EN RENFORT !

Du flow ! Il y’a quelques mois, le groupe  HEZBO-RAP occupe le territoire guinéen, la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *