Home / Non classé / Takana Zion clash KPC et Big Up Antonio !

Takana Zion clash KPC et Big Up Antonio !

La star guinéenne du reggae Takana Zion fait encore le buzz ! Il vient de s’en prendre à Kerfala ‘’KPC’’ le patron de Guicopress, dans un clash de ouf intitulé  » Bana dhè bélé bélé (littéralement traduit du soussou : Le riche à la grande gueule). Bien qu’il lui cite pas directement dans le morceau, l’artiste engagé fait clairement comprendre que c’est du mari de Aicha et le patron de Ablo dont il parle.

Il reproche au richissime chef d’entreprise guinéen, d’être une  » Grande gueule  » qui fait du bien pour des gens mais qui les chantent après.

Plus loin, Takana affirme que celui- ci a mis une de leur conversation téléphonique sous haut-parleur quand il lui invitait de passer lui voir chez lui. A tout cela, s’ajoute des propos acerbes que notre rédaction détient une copie sonore .

Dans le deuxième couplet de la fameuse chanson, Mohamed Mouctar Soumah a.k.a Takana Zion, fait un big dédicace à Antonio Souaré, l’autre riche homme d’affaires de Conakry et président du Horoya FC car ce dernier aurait financé récemment l’intégralité de la réalisation de son prochain album (enregistré, mixé et masteriser à Kingston en Jamaïque) dont la sortie est prévue en septembre prochain exclusivement aux États- Unis.

Selon des sources proches de KPC, celui-ci aurait refusé récemment de rendre service à Takana, sous prétexte que tous le magot qu’il aurait donné à l’artiste ne lui a servi à rien,’’ aucun projet concret réalisé par l’artiste et il continue à venir lui voir régulièrement pour les mêmes blablas..’’ a-t-on appris. Donc le richissime KPC se dit fatigué d’aider quelqu’un qui stagne, et qui ne fait aucune remise en cause, d’où sa chute vertigineuse sur le plan local et international. C’est certainement ce qui aurait causé la colère du leader de Black Mafia.

L’on se souvient du morceau que le même artiste à enregistrer pour soutenir l’homme d’affaires pendant les périodes difficile que celui-ci traversait dû aux gèle de fiscalités et d’autres mauvaises négociations avec le système en place.

De toute façon, l’histoire retiendra que le rasta de Soumbouya reste très versatile, parfois même insaisissable dans ses prises de position en Guinée. En témoignent  ses multiples changements de veste ou de bord politique, tantôt, il milite pour l’UFDG leader de l’opposition en Guinée, tout en clashant le chef d’Etat. Entre temps on le voit aussi du côté du pouvoir en place. La preuve, il a récemment réitérer sa volonté de soutenir le professeur Alpha Condé lors du congrès du parti GPT de Kassory Fofana allié politique du parti au pouvoir.

Qu’en pensent les observateurs et autres fans ?

L’avis des observateurs reste partagé sur ce clash, d’aucun donne raison à l’artiste, sous prétexte que :

‘’Quand l’on fait du bien pour une personne ou pour des nombreux jeunes désœuvrés ou dans le bésoin, on a nullement pas besoin de chanter ses actes de bienfaisance à longueur de journée et ce, partout on l’on passe,  car même Dieu n’aime pas ça, et c’est un devoir d’artistes de dénoncer ses genre d’attitude de nos patrons…’’

Et d’autres personnes du milieu du showbiz guinéen estiment que : ’’ l’artiste est en totale perte de vitesse et en perte accrue de visibilité. Donc il faut descendre avec virulence des personnes côtés comme KPC pour booster un peu le buzz autour de soi  afin de se maintenir dans le game..’’.

Et vous qu’en pensez-vous ???

[vsw id= »UTR2GUXR7r8″ source= »youtube » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]

Écoutez et donnez nous votre avis…

 Moïse 1er.

www.afroguinee.com

 

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de la Publication du Groupe ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

[DIASPORA] :  AMLO DÉCROCHE SON DIPLÔME DE RÉALISATEUR PRO

Réussite ! Au-delà de la grande organisation annuelle du festival PANAF, Amadou Djenabou Diallo « AMLO », …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *