[THÉÂTRE] « Sâatè », le roman de Yamoussa Sidibé en scène !

Fode Sita Camara 25 mars 2018 0
[THÉÂTRE] « Sâatè », le roman de Yamoussa Sidibé en scène !




Hassane Hilal Sylla veut réussir un nouveau coup de maître en adaptant à la scène du ccfg, « Sâatè, la parole en pleurs », un roman du célèbre journaliste présentateur télé, Yamoussa Sidibé.

Cette pièce théâtrale va être présentée les 12 et 13 Avril prochain par l’entremise de la compagnie « Bouche d’Air » avec les comédiens de l’ISAG (Institut Supérieurs des Arts de Guinée) triés par leur metteur en scène, Hilal.

Paru en 2006, « Sâatè » serait l’un des meilleurs livres que l’ancien directeur de la Radio-Télévision Guinéenne (RTG) a griffonné. Très attractif, cet ouvrage est une fiction qui rend hommage aux femmes, à travers une mère qui décide de tout sacrifier pour l’amour de son « Bolokada » (qui signifie le Benjamin de la famille) destiné à réussir. Sa mère, Ngady, l’a décidé et rien ne la fera reculer. Pour son fils, elle acceptera d’assumer tous les péchés du monde ». C’est super intéressant !

En prélude à la mise en scène de ce roman, une rencontre d’échanges a été organisée vendredi 23 Mars entre l’auteur et les comédiens. La presse y était.

« L’on a l’impression que ce roman est loin d’être une fiction transcrite sur des feuilles. Mais un fait réel… », dira une comédienne dans la salle très appâtée par l’histoire.

Hilal Sylla s’est également laissé draper par les mêmes sensations et la qualité de la plume de l’auteur.

« C’est un plaisir pour moi de toucher à l’œuvre d’une personne qui m’a donné la main dans le métier de journaliste. L’intérêt pour moi de mettre cette œuvre en scène, est parce que, je suis déçu de ma société, du fait que la parole n’a plus de valeur, n’a plus d’honneur. Tout le monde ment à tout le monde. J’ai envie donc de raconter ce message sur scène qui aura un impact positif sur notre société…. », a t-il fait savoir.

Sur la vaste et somptueuse scène de la salle Momo Wandel Soumah du ccfg, « Sâatè » sera donc porté dans l’espoir qu’il sera plonger dans l’âme  des spectateurs.

Son auteur se dit heureux. « Voir son œuvre portée en scène, est la plus grande récompense d’un écrivain… », s’en est réjouit Yamaoussa Sidibé.

Le rendez-vous est alors pris dans quelques semaines pour cette pièce théâtrale.

Syta Camara

www.afroguinee.com

 

 

 



Poster une réponse »