Home / Actualités / Wonkhai 2020 : Après l’explosion peut-on recoller les morceaux ?

Wonkhai 2020 : Après l’explosion peut-on recoller les morceaux ?

Le collectif Wonkhai 2020 a-t-il explosé ? Oui ! L’on serait tenter de le dire, face à l’ampleur des dissensions qui secouent actuellement ce mouvement. Des démissions au revirement de situation, de la traîtrise à l’exclusion de ses membres, le collectif Wonkhai 2020 est à l’agonie.

Pour une nouvelle fois, des acteurs culturels guinéens, artistes, ont montré leurs limites et fouler au sol, leur maturité. Dans quelle fausseté Takana Zion, Djanii Alfa, Singleton et Steeve One Locks ont embarqué leurs fans ?

Pour une histoire de sou, le collectif vire à l’implosion et cède aux calomnies. Pourtant, plusieurs efforts ont été misent à rude épreuve à la naissance spectaculaire du mouvement. Des membres avaient même risqué leur vie et subi des arrestations policières.

Au départ, Wonkhai 2020 affichait une représentativité qui donnait envie de l’adhérer. Vu ses projets citoyens bien ficelés et un engagement individuel de la part de ses membres, nombreux jeunes guinéens y avaient cru.

C’était alors stupéfiant de constater en si peu de temps, des démissions en cascade alors que le trajet à parcourir reste encore long pour le groupe. Malgré leur prétendue maturité, les membres ont été sans doute incapables de laver le linge sale en famille. L’écho a porté loin et cela a fait des choux gras pour la presse people guinéenne.

Sans capitaine, le navire peut-il aller loin?

Takana Zion semblerait être le bourreau du collectif Wonkhai 2020. Mais continuer l’aventure sans lui, ne porte t-il pas préjudice au mouvement? Telle est la question que nombreux se posent. Le rasta de Soumbouya vient d’être écarté par Steeve, Singleton et Djanii désormais à trois pour continuer le combat. C’est qui alors le traite? Pour quelles causes Takana Zion a-t-il été débarqué de Wonkhai 2020? Si jusqu’à preuve de contraire, aucun d’entre eux n’a pu démontrer le pourquoi, pourtant sur toutes les lèvres et dans les médias, on parle d’un détournement de 500 millions GNF.

Que signifie le silence « coupable » de Manager Will? 

Mangué Will Camara alias « Manager WILL » est censé connaitre tout de cette turbulence qui secoue présentement son collectif, Wonkhai 2020.

Et pire, depuis l’explosion de cette affaire, le manager du collectif n’en dit mot. Un silence radio qu’il n’en vaut pas la peine. Que pense le jeune promoteur culturel de ce déchirement de son collectif? Nous avons essayer à maintes fois de le joindre mais en vain. Il est de quel côté? Takana Zion ou les 3 rescapés du collectif? En tout cas, c’est un véritable dilemme pour WILL.

Alors, quel avenir pour Wonkhai2020 ?

Après une tournée européenne au bilan mitigé, le Collectif Wonkhai 2020 a ainsi coulé sans résisté à la vague des envieux. A y voir de plus près, leur slogan « S’unir ou périr » est en réalité, un simple jeu de mots, sans conviction.

Il va donc falloir revenir aux fondations et recoller les morceaux. La roue tourne !

www.afroguinee.com

 

A propos Fode Sita Camara

Journaliste reporter. Rédacteur en chef à ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Namassa Dioubaté à Conakry pour son double album

MUSIQUE – Après plusieurs années d’absence, l’artiste Namassa Dioubaté revient en Guinée pour la sortie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *