Home / Actualités / King Alasko : « J’ai hâte de défier l’esplanade… »

King Alasko : « J’ai hâte de défier l’esplanade… »

C’est un « Jeune Roi » serein qui s’est présenté devant un parterre de journalistes, d’artistes et d’invités de marque dont le Ministre guinéen de la Culture, en prélude à la sortie de son premier chef-d’œuvre « ALLAH NOUWALY ».

En effet, King Alasko se produira le 14 février prochain sur l’Esplanade du Palais du Peuple pour la sortie de son album qui a connu un report l’an dernier au grand désespoir des Youths de Conakry. Covid-19 oblige !

En conférence de presse, ce jeudi 21 janvier 2021, King Alasko dans un tempérament calme a affirmé  : « je remercie tout le monde pour votre présence à cette conférence de presse. Nous avons commencé le travail ici en Guinée, puis nous nous sommes rendus au Canada avant de finaliser l’album à Dakar. Cet album comporte 15 titres et des collaborations. J’ai hâte de défier l’Esplanade…»

Allah Nouwaly, l’album le plus attendu de 2021 !

Tout le monde se tient prêt ! La plus grosse sortie de l’année sera certainement le disque du « Jeune Roi », à l’orée de ses 21 ans, il est en train d’écrire par la force de son talent, les plus belles pages de l’histoire de la nouvelle génération en matière de musique urbaine guinéenne.

Les quelques détails révélés sur ce premier album mettent l’eau à la bouche. King Alasko a laissé entrevoir sa collaboration avec Takana et Fish Killer, deux grosses pointures de la musique urbaine de Guinée. Des indiscrétions aussi  laissent entendre que certaines vedettes sénégalaises ont pris part au projet du « Jeune Roi ».

« Allah Nouwaly, propulsé par un rythme dance hall et afrobeat, est agrémenté par des sonorités du balafon et de percussions typiques. Les thématiques abordées par l’artiste sont entre autres l’espoir, le travail, la culture citoyenne, l’éducation, l’amour ainsi que la beauté de la femme guinéenne et africaine. » soutient son producteur, Ablaye M’Baye.

Découvert pour la première fois en 2013 par le grand public, King Alasko suscite, aujourd’hui, une convoitise auprès du public mélomane. Il chante en Français, soussou et s’essaie en anglais.

Le concert du 14 février s’annonce plutôt électrique…féerique ! Serez-vous de la partie ?

En attendant, redécouvrez ce somptueux clip  » Kobolé » !

Mohamed KOMAH

AFROGUINEE

A propos Mohamed KOMAH

Vérifier aussi

King Détruit, le concert dédicace prévu le 07 Mars !

Alors que les nouvelles restrictions sanitaires due à la pandémie du Covid-19 compliquent davantage les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.