Home / Culture / L’auteur Daouda Bangoura reçoit un prix de l’AEEIG

L’auteur Daouda Bangoura reçoit un prix de l’AEEIG

A l’occasion de l’accueil des nouveaux étudiants ivoiriens en Guinée, lors d’une cérémonie tenue 15 mai à Conakry, l’Amicale des Élèves et Étudiants ivoiriens en Guinée (AEEIG), à mis l’occasion à profit pour décerner le prix littéraire de l’œuvre la plus inspirante au jeune écrivain guinéen Daouda Bangoura, l’auteur du livre intitulé « Du village au Palais » paru en août 2020.

A propos, la présidente de l’AEEIG, Juliette Wassa Coulibaly, explique comment ce livre à été choisi :
<< On en a entendu parler, nous avons découvert l’œuvre, nous avons lu et nous avons procédé à une enquête interne pour savoir un peu le ressenti des étudiants ivoiriens par rapport à cette œuvre. Justement, c’est le prix de l’œuvre la plus inspirante parce que tous ce qui revenait c’était que ce livre avait apporté une inspiration assez particulière aux étudiants, donc c’est ce qui nous a poussé a le choisir en tant qu’écrivain de l’inspiration >>.
Très satisfait de cet autre prix de cette année, Daouda Bangoura écrivain livre ses sentiments en dédiant ce prix de l’œuvre la plus inspirante à toute la Guinée.
<< C’est un sentiment de joie et beaucoup d’émotion de recevoir ce prix, un prix littéraire de l’œuvre la plus inspirante de l’Amicale des élèves et étudiants ivoiriens en Guinée. Je suis très content ce soir et je passe mon plus grand agréable moment de l’année et ce prix, je le dédie à ma Guinée, c’est ma nation, c’est elle qui ma vue naître et je remercie le peuple ivoirien qui est un peuple frère.
Ce que vous devez savoir, la Guinée et la Côté d’Ivoire sont deux (2) poumons dans un même corps, nous avons le même symbole, chez eux ils appellent l’éléphant et nous on dit syli et syli dans ma langue maternelle c’est l’éléphant, donc recevoir ce prix, c’est comme je recevais ce prix des mains de mes confrères guinéens, alors je remercie la Côté d’Ivoire et c’est l’Afrique qui gagne >>, déclare-t-il.
Pour finir, Goné Rémy Marcel, chargé des affaires consulaires de la Côté d’Ivoire en Guinée, ajoute que c’est le livre le plus lu en ce moment, il demande également à l’auteur de ne pas se limiter là de continuer à écrire d’autres œuvres :
<< Mes vraies impressions c’est sont les félicitations, parce que c’est une première œuvre qui est beaucoup lu en Guinée, ça veut dire que c’est une prouesse. Donc tous ce que je peux dire, c’est de l’encourager dans ce sens, de continuer à faire sortir des œuvres qui font date de l’histoire de la Guinée >> conclut le consul ivoirien en Guinée.
Aboubacar Ben Soumah pour Afroguinee

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Sosso Bala : Le balafon sacré du mandingue

Le Sosso Bala ou Balafon du Sosso en malinké, est un balafon sacré historique conservé dans le village de Nyagassola, en Guinée. D’après la tradition …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.