Home / AfroPeople / Les Amazones de Guinée en manque de moyens pour se relever

Les Amazones de Guinée en manque de moyens pour se relever


Le premier orchestre féminin d’Afrique, « Les Amazones de Guinée », créé en 1961, est actuellement dans un grand besoin financier. En vue de continuer leur combat musical d’antan , les filles ont réellement besoin de soutien.

Le Manager dudit groupe, Moussa Moise Diabaté, rencontré par notre Rédaction, lance un appel aux mécènes, à la Gendarmerie guinéenne et surtout aux autorités du pays, pour sortir cet important groupe culturel et musical d’Afrique du gouffre.

L’heure est bien grave, « Les Amazones de Guinée », ont besoin d’un bon siège de répétition, des instruments de musique, des bus pour le transport des musiciens ainsi que d’une structure de promotion autonome et bien organisée.

Cet orchestre emblématique et pionnier de l’émancipation de la femme africaine, mérite aujourd’hui, d’être réhabilité et entretenue soigneusement. Mais hélas ! Il est jeté dans les oubliettes sans aucune perceptive comme bon nombres de formation orchestrale guinéenne qui ont connu le succès dans les années 60 -70 .

A rappeler que dans les temps, « Les Amazones de Guinée », étaient soutenues par les autorités de la première république parce qu’elles incarnaient la vraie identité culturelle de la guinéenne empreinte de panafricanisme. Mais de nos jours, force est de constater que ce groupe composé uniquement de femmes gendarmes est laissé pour compte sans aucun soutien quelconque.

Ces femmes  » militaires et révolutionnaires » ont amplifié dans le continent noir, le combat de la liberté, de l’égalité des sexes et de la justice sociale . Toute chose qui les avait donné l’opportunité de tourner dans toute l’Afrique avant de distiller leurs mélodies au reste du monde. Dans ce cadre, elles ont bénéficié de plusieurs prix honorifiques et qualifiées même de « Déesses de la Musique africaine », « Tigresses de planches » et tant d’autres surnom épiques valorisant la culture guinéenne.

[youtube id= »5c8LTQ2hEJI » width= »600″ height= »350″]

A travers leur musique, « Les Amazones de Guinée », étaient devenues un vrai symbole culturel et une fierté pour toute la Guinée.

Les collaboratrices de feu Nyepou Haba détiennent encore le souffle pour porter plus haut le flambeau culturel et musical guinéen. N’hésitez pas à les passer un coup de main si vous en avez les moyens. Simple charité pour la bonne cause !

Albums

• Wamato

 

www.afroguinee.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Tupac Shakur toujours vivant ? Le rappeur aurait simulé sa mort selon une incroyable théorie

Le 13 septembre 1996, Tupac Shakur, de son vrai nom Lesane Parish Crooks, nous quittait …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.