Home / Actualités / Miss Indira Barry : ‘’ Si j’ai choisi ce projet, c’est parce que moi-même je suis drépanocytaire mais j’ai eu la chance d’être suivie par des médecins…’’

Miss Indira Barry : ‘’ Si j’ai choisi ce projet, c’est parce que moi-même je suis drépanocytaire mais j’ai eu la chance d’être suivie par des médecins…’’


A peine arrivée à Conakry, Indira Barry l’actuelle miss Guinée France s’active sur le terrain pour la matérialisation de son projet de lutte contre la drépanocytose. Elle était en effet face aux journalistes guinéens ce lundi 10 juin à la Maison de la Presse de Coléah pour faire le point sur son projet et son couronnement à Miss Guinée France ainsi que les actions de l’Association des Jeunes Guinéens de France AJGF.

Au cours de cette rencontre, miss Indira avec le SOS Drépanocytose Guinée a réitéré son engagement à œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des drépanocytaires. Tout en insistant sur la gravité de la maladie qui reste d’ailleurs méconnue par les populations locales. La reine de beauté franco-guinéenne entend également attirer l’attention des autorités sur la prise en charge des malades.

Après avoir présenté l’association des jeunes guinéens de France qui selon lui essai de fédérer les jeunes guinéens de France avec ceux vivant en Guinée, Amara Diawara de l’AJGF a rappelé les réalisations de son association qui comportent : la rénovation de quelques écoles de Conakry et de l’intérieur, l’organisation annuelle du concourt de beauté miss Guinée France qui est à sa cinquième édition  ainsi que l’organisation du salon de l’emploi à Paris.

De son coté, SOS Drépanocytose Guinée par la voix de ses représentants indique que la maladie est une pathologie héréditaire qui reste encore méconnue par les populations. Compte tenu de sa gravité, Madame Bah Nentenin Kourouma chargé de communication de l’ONG invite les médias à prendre part aux différentes campagnes de sensibilisations en vue d’informer les populations sur les impacts que peuvent avoir cette maladie si toute fois le malade en question n’est pas pris en charge.

AgfaPhoto

Pour sa part, Miss Guinée France rassure sa détermination à faire passer un message de soutien aux drépanocytaires afin que cette maladie soit un peu plus reconnue mais surtout dans le but d’emmener les décideurs à injecter beaucoup plus de moyens dans cette lutte. Travaillant pendant 6 mois sur ce projet, Miss Indira a pu établir des contacts avec des associations françaises qui lui ont aidé à avoir des produits pharmaceutiques qu’elle offrira à SOS Drépano-Guinée en guise de soutien.

Etant elle-même drépanocytaire, Indira Barry conclu en ces termes : « J’avais vraiment besoin d’un endroit pour fixer mes actions car si j’ai choisi ce projet et bien c’est parce que moi-même je suis drépanocytaire mais j’ai eu la chance d’être suivie par des médecins en France. Aujourd’hui, Je suis en bonne santé et je me devais donc de réagir, donner en retour ce que j’ai eue face à la souffrance des drépano guinéens. »

A l’occasion de la journée mondiale de la drépanocytose de cette année, l’ONG SOS Drepano Guinée organise ce 14 juin à Novotel sous le thème ‘’Je suis drépanocytaire aidez- moi à mieux vivre’’, un gala de charité afin de collecter des fonds qui permettront par la suite de produire des vaccins Pneumo 13 destinés aux enfants malades de la drépanocytose.

Amadou Barry depuis Conakry pour Afroguinée.com©

+224-664-75-33-58

baryamad@yahoo.fr

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Kandia Kora a reçu un disque de platine avec MHD

Le virtuose de la kora et artiste complet, Kandia Kora a reçu un disque de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.