Home / Culture / N’Faly Kouyaté prépare le 4ème festival panafricain des arts à Bruxelles !

N’Faly Kouyaté prépare le 4ème festival panafricain des arts à Bruxelles !


N’Faly Kouyaté est une superstar reconnue de la Kora et surtout grand ambassadeur de la culture africaine. Il prépare en ce moment la 4ème édition du Festi’Kokomba ou le festival panafricain des arts à Bruxelles dont la date est annoncée pour le 28 mai prochain.

‘’ J’ai mis en place le festival panafricain des arts à Bruxelles,  afin d’en faire une plateforme de culture africaine dans la capitale de l’Europe. Depuis 4 ans, nous avions entrepris de réussir ce pari.’’ explique le chanteur guinéen au Grammy Awards.

Le Festi’Kokomba comme le prétend  N’Faly Kouyaté, est un véritable coup de lumière sur les cultures et les traditions africaines avec un accent tout particulier sur les rites Mandingue.

La programmation du Festi’ Kokomba  propose habituellement  des concerts de musiques traditionnelles et modernes,  des spectacles de danse, des contes animés et bien évidemment un marché d’art artisanal africain.

Et par rapport aux attentats du 22 mars qui ont endeuillé Bruxelles et ses environs, N’Faly Kouyaté estime qu’aucune religion ne peut se permettre de massacrer des innocents en causant de telles horreurs.

‘’Je suis sidéré à tous les points.  Ce ne sont pas de gens qui croient en Dieu, car aucune religion ne peut se permettre de tuer.  Quand je vois des enfants, des femmes, des hommes qui sont mutilés et tués, ça me rend plus que triste.  Quand je vois Bruxelles meurtri, terrorisé,  cette ville qui m’a adopté à bras ouverts et qui m’a donné toutes les possibilités de m’épanouir, je ne peux que me fâcher, ‘’ s’indigne le chanteur.

www.afroguinee.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

La politique manipule la culture guinéenne pour ses intérêts !

C’est un constat amer ! Le contexte sanitaire particulier qui affecte le secteur culturel guinéen …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.