Home / Culture / SICA 2014 : Abraham Sonty présente son trophée à Conakry

SICA 2014 : Abraham Sonty présente son trophée à Conakry


Koundouwaka confirme de plus en plus son statut actuel de superstar de la musique guinéenne. Sa participation à la 10ème édition du festival Star de l’Intégration et de la Culture Africaine (SICA) organisé du 20 au 23 Novembre dernier à Cotonou, l’octroie aujourd’hui, tout l’honneur, le respect et le prestige dans son très chers pays, la Guinée.

Trois jours après son retour pompeux du Benin où il a décroché le prix le plus prestigieux du festival SICA, « Prix du Public » appelé pareillement, « Prix de la Meilleure Prestation Scénique » devant des artistes venus de 11 autres pays africains, Abraham Sonty-Koundou Waka a présenté officiellement au peuple de Guinée, son trophée, ce Jeudi 27 Novembre, à travers une conférence de presse à la Maison commune des journalistes à Conakry.

Artistes, promoteurs, managers, journalistes et animateurs culturels, tous étaient présents à ladite rencontre pour congratuler et encourager Abraham Sonty pour l’honneur rendu au peuple de Guinée à travers le festival SICA. Comme pour dire que c’est la Guinée qui a gagné et non la personne de l’artiste.

Soulignons que ce trophée de Koundou Waka est un bel exemple qui vient illustrer l’idée d’accompagner, soutenir les artistes guinéens, créer des conditions sine-qua-non, bâtir des espaces culturels dignes de nom, renforcer le système du Bureau Guinéen des Droits d’Auteurs (BGDA), accordé un budget fort pour son ministère et c’est de cette manière, que la Guinée reprendra sa silhouette initiale.

A0

Abraham Sonty très joyeux dans la salle s’est exprimé en peu de mot : « Ce n’ai pas le trophée qui m’intéresse beaucoup mais, le fait de représenter mon pays devant nombreux d’autres pays africains qui ont pris part. Dieu merci, on est revenu dignement même-si mon frère Al Souaré n’a pas décroché un trophée dans sa catégorie. Mais une chose reste claire, c’est la Guinée qui est meilleure culturellement mais il faut que l’Etat nous soutienne. Ce trophée, est le fruit de mon travail. J’ai toujours impressionné le public partout où je vais. C’est parce que je boss beaucoup avec mon équipe, que j’ai un concert ou pas ».

A000

Le nominé Malheureux, Al Souaré dans la catégorie ‘’Meilleur présentateur Live’’ à notre micro affiche un visage luisant, un esprit fort et accepte sa défaite : « Pour la deuxième participation de la Guinée à ce festival, elle se retourne avec un trophée. C’est déjà un acquis. Le plus important c’était ça. Culturellement, on a rehaussé l’image de notre pays. Le Festival SICA s’est bien déroulé mais la seule chose que je déplore et je l’ai déjà dit au président du festival, je souhaiterai que dans la catégorie ‘’Présentateur Live’’ qu’il y ait des jurys animateurs chevronnés et qui ont plusieurs d’années d’expériences dans le métier. Parce que les artistes sont faits pour juger des artistes et les animateurs sont fait pour juger les animateurs. Difficile pour un artiste de juger un présentateur ou un animateur. Parce qu’ils n’ont pas les mêmes tons, ils n’ont pas les mêmes entrées et les mêmes sorties », a indiqué l’homme de HADAFO Médias.

Fodé Sita, Notre Correspond basé à Conakry

www.afroguinee.com

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Diaspora : Des opérateurs culturels guinéens divisés !

C’est une situation qui écœure plus d’un dans le milieu culturel guinéen. Des acteurs qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.