Home / Actualités / Banlieuz’art sauve le concert de Franko à Conakry

Banlieuz’art sauve le concert de Franko à Conakry


Le First Day show dont la star camerounaise Franko  »coller la petite » était la vedette a bien failli  se tenir sans lui ce 1er janvier au palais du peuple de Conakry. La prestation de l’artiste camerounais Franko, prévue le 01 janvier, n’a eu lieu finalement que le 02 à 2heures du matin. Il a fallu le concours du célèbre groupe de musique urbaine Banlieuz’art pour sauver le concert.

Alors que l’artiste Franko était attendu Conakry pour un double concert, le 31 décembre au Palm Camayenne et le premier janvier au Palais du peuple, il n’est arrivé  que le 2 janvier à 1 heure du matin. Initialement prévu à 14 heures le concert du 01 janvier a débuté dans les environs de 20 heures et s’est poursuivi jusqu’à 1 heure sans Franko.

Les Productions Tidiane World Musique organisatrices du spectacle ont dû faire appel au très populaire groupe urbain pour sauver l’évènement, alors qu’il n’était pas au programme. Le groupe a joué près d’une dizaine de titres entre minuit et 2 heures du matin  pour retenir le public.

Franko n’arrivera à Conakry qu’à 1h du matin, soit le 02 janvier. Et sa prestation n’a eu lieu qu’à 2h du matin. Et pour quelle prestation ? Indéniablement, son seul titre à succès est « coller la petite ». Sa prestation n’a duré que le temps de trois titres. Les deux premiers totalement inconnus du public, et son fameux tube « coller la petite », qu’il a joué à deux reprises.
Il faut le reconnaitre, l’évènement a dû son salut à la rescousse de Banlieuz’art qui a par moment joué le même deux fois, ainsi que les artistes programmés pour la première partie.

Franko a donc pu prester devant ses nombreux fans de la Guinée, bien sûr grâce à la patience dont ils ont fait preuve.

Retrouvez cet article sur Vision Jeunes

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Serhou Guirassy : « J’ai arrêté le foot, je n’aimais pas ! »

Recrue phare du mercato rennais, Serhou Guirassy (24 ans), transféré d’Amiens pour 15 M€ hors …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.