Home / Actualités / SKANDAL, ALASKO ET MARCUS : ENFIN, LEUR SANCTION EST LEVÉE !

SKANDAL, ALASKO ET MARCUS : ENFIN, LEUR SANCTION EST LEVÉE !

MARCUS & SKANDAL

C’est un Ministre de la Culture « clément » qui a accepté ce vendredi 13 décembre 2019, de lever la sanction qui pesait lourde sur les artistes Ablaye M’baye « SKANDAL » du groupe Degg J Force 3, Marcus (Banlieuz’art) et King Alasko.

Il a donc fallu l’intervention de Oudy 1er aussi artiste, pour que le ministre Sanoussy Bantama Sow donne l’instruction à la Directrice Générale de l’Agence Guinéenne de Spectacles (AGS), Sayon Bamba de remettre en activité ces artistes suspendus issus des structures « Meurs Libre Prod » et « Urban Connexion ». C’était à l’occasion d’un bref entretien ce vendredi entre le Ministre Bantama, l’artiste ivoirien, Molare et plusieurs autres artistes locaux. Le Dj Mannequin en a donc profité pour glisser sa requête en faveur de ses confrères suspendus depuis plus de 2 mois pour avoir tenu sur scène des propos déplacés à l’endroit d’un journaliste culturel (Aly Bongo Leno).

L’on se rappelle, après que cette affaire ait prise une allure exponentielle et laissant entrevoir des critiques peu honorables à l’endroit de ces artistes mis en cause, SKANDAL, Marcus et King Alasko avaient fait un communiqué conjoint dans lequel, ils ont présenté leurs excuses aux guinéens.

« Nous sommes très contents pour nous mêmes et pour les fans». S’est réjoui, Skandal dès après la levée spontanée de leur sanction.

Maintenant place au travail !

Mohamed KOMAH

AFROGUINEE MAGAZINE

.

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Des artistes crient haro sur les tueries en Guinée !

Face aux tueries et aux violences insoutenables qui martyrisent la Guinée ces deniers jours après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.