Home / Culture / CKRY – Protection de la propriété littéraire et artistique au coeur d’un séminaire

CKRY – Protection de la propriété littéraire et artistique au coeur d’un séminaire

Abass ''PABLO"Bangoura (DG du BGDA)

Une belle initiative en faveur du monde de la culture guinéenne ! Vous vous souvenez il y a trois mois, plusieurs textes de loi et conventions ont été adoptés par les députés guinéens, dont celui portant Protection de la propriété littéraire et artistique dans le pays.

Justement, c’est dans le cadre de la vulgarisation de cette nouvelle loi que s’est ouverte ce mardi 24 septembre 2019 à Conakry, la deuxième édition de la Journée Africaine du Droit d’Auteur et de la Gestion Collective organisée par le ministère en charge de la Culture à travers le Bureau Guinéen du Droit d’Auteur (BGDA) à l’intention des acteurs culturels du pays.

Rappelons que cette loi importante pour les créations artistiques et littéraire, n’a pas connu de révision depuis 1980 pour être adaptée aux exigences et à l’évolution des textes juridiques et internationaux.

Elle permettra de combler ce vide juridique en prenant en compte, toutes les activités nouvelles liées à l’exercice de la profession d’artiste dans le pays.

Durant deux jours d’affilés, les participants vont être outillés de la finalisation du cadrage juridique de cette nouvelle loi ainsi que des thématiques importantes comme Droit d’Auteurs et Développement Economique de la Guinée, la mise en œuvre judiciaire des droits prévus par la nouvelle loi et bien d’autres.

Au micro de notre reporter, le Directeur Général du BGDA, Abass BAGOURA dira ceci : « Nous avons fait venir des experts du Burkina Faso, un pays de référence pour nous. Parce qu’en 2018, rien qu’à travers la copie privée, ce pays a perçu près de 2 milliards de FCFA soit 30 milliards de francs guinéens. Nous avons aussi sollicité le savoir-faire camerounais, sénégalais et ivoirien pour venir partager leurs expériences avec la Guinée. Et j’ose espérer que les participants à leur retour dans les différents secteurs, transmettront le contenu et les enseignements qu’ils vont bénéficier à travers ce séminaire animé par des éminents experts ».

A noter que ce séminaire vient à point nommé surtout quand on sait que le phénomène de piraterie a pris un élan exponentiel très inquiétant en Guinée. Ce qui contribue sans nul doute à l’appauvrissement des artistes du pays.

Mohamed KOMAH pour Afroguinée

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

L’écrivain Jean René Camara nous fait une odyssée de la culture Baga

Engagé à faire la promotion de la culture Bagga dans toute sa diversité, l’écrivain Jean …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.