Home / Actualités / Covid-Culture : Plus de 6 milliards GNF de perte enregistrée en Guinée

Covid-Culture : Plus de 6 milliards GNF de perte enregistrée en Guinée

Dans un contexte de crise sanitaire lié à la Covid-19, les autorités guinéennes ont décidé de fermer les salles de spectacles, les espaces culturels et interdit tous les concerts dans la capital du pays. Cette restriction imposée par les autorités dans la cadre de la riposte contre le coronavirus touche directement les acteurs culturels.

En effet, cette mesure gouvernementale n’est pas restée sans conséquence pour les opérateurs économiques réunis au sein de la fédération des entreprises culturelles et économiques de Guinée.

En point de presse ce vendredi 18 juin 2021, Ibrahim C président de la FECEG a soutenu que «  des dizaines d’entreprise se trouvent directement impactées par l’annulation des spectacles et ont perdu des sommes considérables évalué à plus de 6 milliards de GNF(…) nous interpellons l’Etat afin qu’il puisse lever l’interdiction qui pèse sur le secteur du spectacle vivant ».

Dans le même sillage, les membres de la Fédération des Entreprises Culturelles et Economiques de Guinée ; entendent organiser deux journées de concertation : les 29 et 30 juillet prochain afin de déposer un mémorandum auprès des autorités pour sauver des milliers d’emplois déjà précaires.

Notons que l’Etat avait promis un dédommagement partiel à une catégorie d’opérateurs culturels qui ont été contraints d’annuler leur évènement au plus fort de la pandémie. On peut donc affirmer sans risque de se tromper, qu’avec cette interdiction prolongée, nombreux opérateurs culturels guinéens sont aujourd’hui au bord du gouffre.

Mohamed KOMAH

A propos Mohamed KOMAH

Vérifier aussi

Mort de Jacob Desvarieux, leader du groupe Kassav’ et père du zouk

Le guitariste guadeloupéen, de santé fragile depuis une greffe du rein, avait été hospitalisé mi-juillet …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.