Home / Actualités / Des artistes de la nouvelle génération à l’école de la culture pastorale

Des artistes de la nouvelle génération à l’école de la culture pastorale

« La musique pastorale est un patrimoine », est le thème d’une formation de deux jours qui réunit depuis le vendredi 14 août dernier, douze artistes dans les locaux de l’incubateur culturel Les Studios Kirah, à Conakry.

Initié par la structure Soudou Daardja Prod, ce renforcement de capacité s’inscrit dans le cadre de l’apprentissage des notions liées à la composition musicale, à la communication artistique et surtout, à la connaissance du rythme pastorale.

Au titre des bénéficiaires de ce premier rendez-vous du genre, il y avait Sona Seck, Bah Oury, l’humoriste Diallo Cravatte, Binette Diallo, Malick Fadal, A-J, Djim’s Ny, Thierno Thiopi, Petit Bah, Karim Soulaye et Halima Bah.

A la presse, le Directeur de la structure initiatrice Mamadou Thug a rappelé les raisons de cet atelier : « on a voulu apporter un plus à notre musique pastorale qui est en perdition. Parce que c’est un patrimoine, et ce patrimoine il faut l’aider d’abord. Il faut outiller les artistes à ce qu’ils sachent c’est quoi chanter. C’est pourquoi vous avez vu Seyland et Alphadio Dara. Ces mêmes artistes aussi ne vous connaissent pas, vous les journalistes. Ils ne viennent pas vers vous, c’est pourquoi ils sont si minimes en termes de communication. Donc, c’est de vous connaître, connaître les médias et ne pas avoir peur des médias. C’est de casser cette barrière de complexe qui est en eux. Voilà pourquoi nous avons organisé cette formation ».

Au nom des formateurs, Seyland Kutchi arrangeur et compositeur riche d’une expérience de plus de 25 ans dans la réalisation de la musique pastorale, s’est dit heureux de constater ce retour aux sources de la nouvelle génération.

Pour Bah Oury, artiste de la nouvelle génération, l’occasion est opportune pour mieux s’armer, musicalement parlant : « Il est très important pour nous jeunes artistes de cette musique pastorale, de venir apprendre c’est quoi la musique auprès des doyens comme Seyland  Kutchi, qui ont arrangé beaucoup d’albums dans ce pays. Je pense bien que c’est un plus pour nous de connaître réellement davantage ce qu’on est en train de faire ».

Le Directeur des Studios Kirah, Bilia Bah,  s’est rejouit d’accueillir une telle initiative dans ses locaux car, dit-il : « pour nous, c’est l’essence même de l’existence de cet espace, c’est-à-dire accompagner les entrepreneurs culturels et contribuer à leur formation ».

Cette formation dont la clôture est prévue dans l’après-midi du samedi 15 août, a eu pour formateurs, Alphadio Dara, Seyland Kutchi, Alpha Bacar Sank Diallo et Mamadou Thug.

Generations224.com 

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Mousto Cammara :  » L’essentiel », le clip disponible !

Pendant que la sortie de son nouvel album est très attendue le 05 décembre prochain, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.