Home / Culture / Guinée : La culture oubliée sur la liste des secteurs de développement

Guinée : La culture oubliée sur la liste des secteurs de développement


Le 1er ministre guinéen a présenté ce 17 juin la lettre de politique générale du gouvernement dit de mission du professeur Alpha Condé. Devant l’assemblée parlementaire guinéenne, Mohamed Said Fofana a parlé des secteurs de développement sans pour autant faire allusion à la culture qui est pourtant un levier principal et incontournable dans le processus de développement d’un pays. Juste après cette omission monumentale, les réactions fusent de partout pour dénoncer cet acte qualifié d’inacceptable.

Invité ce 17 juin à la Bluezone de Kaloum pour le lancement officiel de la caravane des arts pour la paix organisée par l’association Guinée Culture, le secrétaire général du ministère de la culture et du patrimoine historique n’est pas parti du dos de la cuillère pour exprimer son mécontentement. « Ce matin (mardi 17 juin), le Premier ministre chef du gouvernement dans sa déclaration de politique générale de la République de Guinée a omis de citer la culture. C’est très grave pour un pays comme la Guinée » a fustigé Amirou Conté avant de promettre une réponse dans les plus brefs délais au chef du gouvernement.

Pour sa part, le président de Guinée Culture et directeur de l’harmattan Guinée reconnait que la culture a toujours été la grande oubliée dans la politique des gouvernements guinéens mais « le cas présent est incompréhensible », indique t’il. Sansy Kaba estime que les conseillers du premier ministre n’ont pas été à la hauteur car ils ont manqué de lui parler de l’importance de la culture. Pour cela, il appelle le gouvernement à corriger très rapidement ce qu’il qualifie d’erreur.

Même son de cloche dans les QG des structures de promotion de la culture que nous avons sillonné dans la matinée du mercredi 18 juin. De ce coté, les gens ne sont point surpris car ils estiment que l’emplacement et le budget annuel alloué au ministère de la culture prouve à suffisance que ce section n’est nullement important aux yeux du président de la république et de son gouvernement.

Sachant que la culture avait à un moment donné de l’histoire fait les beaux jours de la Guinée en allant jusqu’à payer les fonctionnaires de l’Etat, l’on est en phase de se demander à présent que deviendra ce secteur clé s’il ne figure même pas parmi les dernières préoccupations des dirigeants guinéens ? Comme le dirait l’autre, l’avenir nous édifiera certainement sur cette question.

Vision Jeunes

A propos Aboubacar

Journaliste et animateur radio. Directeur de Publication de ©Afroguinée Magazine, premier portail culturel et événementiel de Guinée-Conakry.

Vérifier aussi

Diaspora : Des opérateurs culturels guinéens divisés !

C’est une situation qui écœure plus d’un dans le milieu culturel guinéen. Des acteurs qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.